Home / Events / Pratiques du langage : Indexicalité, Histoire et Discours rituel chez les mayas

Events

Pratiques du langage : Indexicalité, Histoire et Discours rituel chez les mayas

05 dec 2008 00:00 - 08 jan 2009 00:00

Maison Suger 16-18 rue Suger 75006 Paris

Séminaire proposé par William F. Hanks organisé dans le cadre du programme de l'IEA-Paris  "Anthropologie d'hier à aujourd'hui"

Le séminaire portera sur les pratiques du langage sous trois perspectives principales, chacune desquelles représente une trajectoire de recherches:

La deixis dans le parler quotidien en maya yucatèque contemporain. L’étude de la deixis implique l’analyse des formes linguistiques et la description ethnographique des contextes d’énonciation. La perspective indexicale nous conduit au champ perceptif, spatial, affectif et surtout interactif de l’énonciation. Les pratiques de référence déictique fonctionnent à base de plusieurs principes, y compris le sens linguistique, les heuristiques rapides et les résolutions inférentielles de référence. La capacité d’individuer un objet de référence dépend donc d’une synthèse de facteurs qui, dans l’ensemble, définissent le champs de l’énonciation.

La deuxième ligne de recherche porte sur la formation historique de la langue maya contemporaine pendant l’époque coloniale au Yucatan (du XVIe au XIXe siècle). Cette étude implique l’analyse historique des documents et de divers ouvrages écrits en maya colonial, ainsi qu’en latin et en l’espagnol de l’époque. Ces documents sont de plusieurs types, y compris les analyses linguistiques des missionnaires, les traductions en maya de textes saints dans le cadre de l’évangélisation du peuple maya, les documents notariaux produits dans l’administration des villes et des villages dans la colonie, et la production littéraire des écrivains indigènes -- en tout plus de neuf genres de textes écrits. La plupart de ces textes impliquent aussi l’oralité car ils ont été lus à haute voix, et produits au cours des actes officels, mémorisés et récités, selon le genre qui correspond. Bien qu’écrits, ces textes ont donc des dimensions orales et actionelles importantes. Le lien entre les documents écrits et les actions responsables de leur création nous renvoie directement à l’indexicalité, car, bien qu’écrits, ces textes sont parsemés d’indices de ceux qui les ont produits, et des contextes dans lesquels cette production a eu lieu. En effet tout ce que ce que nous apprenons à travers l’étude de la deixis parlée nous aide à lire les archives. La différence principale entre les deux n’est pas le fait d’être écrit ou oral, car ces modes s’entremêlent tout le long de la période coloniale, mais au contraire, le fait que les textes coloniaux ont été produits collectivement, souvent au cours des cérémonies ou de l’administration des villages, recopiés et archivés. L’archive nous donne des indices extrêmement riches (si bien limitées) de l’émergence historique du maya moderne et de ses conditions d’énonciation.

Le discours chamanique en maya de nos jours est l’héritier moderne de l’histoire coloniale, ce qui fait qu’il s’agit d’une hybride euro-indigène. On y retrouve maintes traces du système colonial, y compris les pratiques de prière, d’affirmation, de référence et de traduction entre l’espagnol et le maya. Pour étudier le discours chamanique on passe par l’analyse du style, des genres et du savoir expert du chaman. Les pratiques chamaniques se déroulent dans un contexte d’interaction entre le chaman, le(s) patient(s), les esprits familiers du chaman, et parfois, un public en co-présence. Il y a donc un champs indexical tout particulier dans lequel le rôle de l’énonciateur prend plusieurs valeurs.

Le but du séminaire est d’explorer les problèmes théoriques issus de ces trois perspectives, conçues dans leurs spécificités respectives et dans l’ensemble – trois aspects d’un même monde qui comprend le maya colonial, son héritier le maya modern du parler “ordinaire” et le maya moderne rituel du chant chamanique.

Coordination scientifique : Claude Imbert, Professeur Emérite, ENS, Programme "Anthropologie d’hier à aujourd’hui" , IEA-Paris

Le séminaire du 5 décembre 2009 est désormais accessible en ligne sur le site des Archives Audiovisuelles de la Recherche.



 

Séminaire proposé par William HANKS
01 November 2008 - 30 June 2009
30 June 2009
350
08 Jan 2009 00:00
William Hanks
No
1074
Seminars and Summerschools
Other or several periods
Social anthropology and ethnology