Home / Events / Thalassotopies : La mer vue de la terre, la terre vue de la mer dans l’Antiquité

Events

Thalassotopies : La mer vue de la terre, la terre vue de la mer dans l’Antiquité

21 apr 2017 09:00 - 18:30
Institut d'études avancées de Paris
Hôtel de Lauzun
17 quai d'Anjou
75004 Paris
information@paris-iea.fr

Workshop organized by Tatiana Theodoropoulou (ArScAn-UMR 7041 / 2015-2016 Paris IAS fellow) and Haris Procopiou-Abbès (Paris 1 Panthéon-Sorbonne University), with the support of the Paris IAS, Paris 1 Panthéon-Sorbonne University and UMR 7041-ArScAn

Presentation

La mer est un élément omniprésent dans le paysage méditerranéen, partagé entre des montagnes et des plaines, des côtes et des îles. L’archipel égéen constitue un cas caractéristique  de ce monde méditerranéen : 72% du domaine grec, soit 15 000 km de côtes, se trouve au voisinage de la mer ou à une distance inférieure à 25 km (Bintliff, 1977, p. 5). Cette particularité géographique a été souvent mise en avant lors de l’examen de différentes expressions des civilisations qui se sont développées  dans le pourtour égéen. On retrouve par ailleurs l’influence du paysage dans l’anthropogéographie de la mer Égée. Strabon qualifia ces peuples d’« amphibiens », des gens qui s’attachent tant à la terre qu’à la mer. La présence d’îles, parsemant la mer Égée et à faible distance les unes les autres, entraîna le développement de la navigation et la conquête de ces territoires insulaires.

Si le paysage égéen est marqué par son aspect marin, le domaine des hommes reste toutefois la terre. Il est habituel de constater que la mer n’est jamais trop loin. Il faut aussi admettre qu’elle reste un territoire inhospitalier qui demande des aptitudes cognitives pour le maîtriser. Diviniser la mer et tourner le dos à la mer coexistent depuis la préhistoire, et ces deux aspects contradictoires sont bien exprimés à travers le registre archéologique, textuel voire ethnographique. Il serait ainsi légitime de dire que « si un mode de vie maritime paraît comme un choix évident pour les populations qui ont habité autour de la mer Égée, il n’est ni unique ni inévitable. Il y a toujours la possibilité du choix et ce choix peut prendre différentes formes et atteindre différents degrés d’intimité » (Vavouranakis 2011, Introduction in The seascape in Aegean Prehistory).

Cette journée d’étude vise à explorer les différentes perceptions du paysage marin à travers les civilisations protohistoriques et historiques de l’Antiquité grecque et romaine en ciblant sur le facteur humain, que ce soit les travailleurs de la mer, marins, explorateurs ou pêcheurs, ou des agents culturels en relation directe ou indirecte avec la mer, dont le degré de familiarisation avec celle-ci reste à évaluer. Les approches archéologiques, historiques et anthropologiques de la journée contribueront ainsi à esquisser une relation diachronique continue ou discontinue avec l’élément marin.


Program

9h - 9h10   Accueil des participants

9h10 - 9h30   Introduction par Tatiana Theodoropoulou (ancienne résidente IEA de Paris, ArScAn-UMR 7041) et Haris Procopiou (ArScAn-UMR 7041, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Première partie : Paysages marins vus de la terre, paysages terrestres vus de la mer

9h30 - 10h   The sea inside: Past research retentions and future conceptual protentions in the study of the Prehistoric Aegean seascapes
Giorgos Vavouranakis (Université caporistriaque d’Athènes), Despoina Catapoti (Université de l’Égée)

10h - 10h30   « La mer est notre chemin » : l’insularité des cultures polynésiennes
Hélène Guiot (UMR PALOC, MNHN-IRD)

10h30 - 10h50   Discussion

10h50 - 11h10   Pause café

11h10 - 11h40   Vivre, travailler et mourir près de l’eau : usages et fonctions multiples du territoire côtier du site minoen de Malia
Maia Pomadère (ArScAn-UMR 7041, Université Paris 1)

11h40 - 12h10   Making sense of the seascape: elements of cognitive mapping in the ancient Greek literary tradition
Jan-Paul Crielaard (VU Université d’Amsterdam)

12h10 - 12h40   The physical and cultural maritime landscape: the case of southern Euboia
Ruben Brugge (VU Université d’Amsterdam)

12h40 - 13h00    Discussion

13h00 - 14h00   Pause déjeuner

Deuxième partie : La perception de la mer dans l’Antiquité, du quotidien au symbolique

14h00 - 14h30   To reach a port we must set sail: Boats and way finding in Prehistoric Aegean
Despoina Catapoti (Université de l’Égée), Giorgos Vavouranakis (Université caporistriaque d’Athènes)

14h30 - 15h00   Marins et paysages maritimes dans le roman grec
Jean-Marie Kowalski (Université Paris 1, École Navale)

15h00 - 15h30   Les travailleurs de la mer à la période romaine
Emmanuel Botte (Centre Camille Jullian CNRS)

15h30 - 15h50   Discussion

15h50 - 16h10   Pause café

16h10 - 16h40   Autour de Glaukos : aspects sensoriels et culturels de la plongée en Grèce ancienne
Samuel Verdan (Université de Lausanne)

16h40 - 17h10   Le triton : un son venu de la mer
Alexandre Pinto (UMR 7041-ArScAn, Université Paris 1)

17h10 - 17h40   Poséidon et les îles en sursis de l’histoire
François de Polignac (EPHE)

17h40 - 18h30   Discussion et table ronde, animée par Haris Procopiou et Tatiana Theodoropoulou

 

Date dépassée
Taming the sea: the marine animal world in the everyday life and spirit of aegean societies
01 September 2015 - 31 January 2016
31 January 2016
522
21 Apr 2017 18:30
Tatiana Theodoropoulou
Yes
9480
Conferences and workshops
Paris
Antiquity (3500 BCE – 476 CE)
World or no region
Archeology