Accueil / Evénements / Paris de la Belle Époque à la fin de la guerre froide

Paris de la Belle Époque à la fin de la guerre froide

14 nov 2017 18:00 - 12 jui 2018 19:30
Institut d'études avancées de Paris
Hôtel de Lauzun
17 quai d'Anjou
75004 Paris
FacebookTwitter

L’Institut d’études avancées de Paris organise chaque année dans le cadre des « Mardis de Lauzun » des cycles de conférences consacrés à l’histoire culturelle, politique et économique de la ville de Paris. Animées par des spécialistes du domaine, ces conférences sont ouvertes au public et se déroulent à l’hôtel de Lauzun, Ile Saint-Louis.

Le cycle de conférences "Paris de la Belle Époque à la fin de la guerre froide" présente différentes facettes de l'évolution politique, sociale et culturelle de Paris au XXe siècle.

Une inscription gratuite est conseillée : vous trouvez le formulaire d'inscription sur la page de présentation des trois prochaines conférences.

Le soir de la conférence, l'entrée se fait à partir de 17h30 par ordre d'arrivée et dans la limite des places disponibles. Les places non occupées suite à des désistements sont attribuées aux personnes non-inscrites, par ordre d'arrivée.

Programme : Caroline zum Kolk, historienne, chargée de mission (IEA)

Heure : 18h00-19h30


 

Programme

14 novembre 2017 : 1910, la crue du siècle. Leçons d'une catastrophe historique

Magali Reghezza-Zitt, ENS

En 1910, Paris connaît une inondation majeure qui va profondément marquer le territoire et la population. L’inondation est liée à une crue importante de la Seine et de ses affluents qui s’inscrit dans une longue histoire des débordements du fleuve. La catastrophe de 1910 a longtemps servi de modèle pour penser la vulnérabilité de la métropole francilienne à une inondation. Elle est aussi l’occasion de revenir sur le rapport particulier que les Parisiens ont construit avec le fleuve.

Présentation de la conférence et inscription


12 décembre 2017 : Paris dans la Grande guerre (1914-1917)

Manon Pignot, Université de Picardie

De 1914 à 1917, Paris, confronté à la pénurie, au deuil de ses enfants tombés au front et touchée dans sa chair par les bombardements allemands, se voit exhortée à garder la tête haute face à l’adversité. La ville sert de capitale officieuse des Alliés et aussi de lieu de plaisirs, avec ses nombreux théâtres, cinémas et grands cafés. De nombreux témoignages et photographies rendent tangibles les réalités multiples que recouvre la Grande Guerre à Paris.

Présentation de la conférence et inscription


9 janvier 2018 : L'État contre Paris (1945-1977)

Philippe Nivet, Université de Picardie

En 1962, Alain Griotteray édite un livre au titre révélateur : L'État contre Paris. Au-delà de la traditionnelle opposition entre la ville frondeuse et l'État central, ce titre renvoie aux conflits qui ont existé entre le Conseil municipal et l'État, de la Libération à 1977, date à laquelle Paris retrouve son maire. La conférence reviendra sur les tensions qui ont existé en matière de politique urbaine - par exemple sur le projet de déplacement des Halles de Baltard - et sur la revendication d'une évolution du statut administratif de la capitale.

Présentation de la conférence et inscription


13 février 2018 : La mobilité à Paris et dans le Grand Paris de 1950 à nos jours. L'accélération ambivalente d'un demi-siècle 'glorieux'

Mathieu Flonneau, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Dans l’histoire des transports urbains, le XXe siècle marque un tournant : une incontestable accélération, intensification et diversification des modes de mobilité a suivi la Seconde Guerre mondiale. La "conquête" de Paris par l’automobile, le développement des transports en commun et l’avènement de "circulations douces" idéales constituent quelques-uns des jalons d’une évolution dont la forme de la ville est tributaire. La conférence présente l’évolution globale des mobilités parisiennes et grand-parisiennes, le transport ne constituant qu’une partie des enjeux des mobilités.

Présentation de la conférence et inscription
Ouverture des inscriptions pour cette conférence : janvier 2018


13 mars 2018 : Le tourisme à Paris. Histoire, évolutions, défis

Maria Gravari-Barbas, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Paris est une destination touristique dès les débuts de l’histoire du tourisme. Partie incontournable du Grand Tour européen dès le 18e siècle, la ville connaît une augmentation continue de ses fréquentations touristiques tout au long du 19e et 20e siècle. Les infrastructures touristiques se multiplient, se diversifient et se spécialisent, grâce à des grandes manifestations telles que les expositions internationales et universelles. Les grands travaux et les projets d’embellissement suscitent l’admiration et attirent un public international. Si la ville profite actuellement d’une excellente image et d’une complète infrastructure touristique, elle fait actuellement face à plusieurs défis.

Présentation de la conférence et inscription
Ouverture des inscriptions pour cette conférence : janvier 2018


10 avril 2018 : Une migration d’élite à Paris : les Américains à Paris dans la première moitié du 20e siècle

Nancy Green, EHESS

Gertrude Stein et Ernest Hemingway n’étaient pas les seuls citoyens des États-Unis à s’installer à Paris au début du XXe siècle. Ils faisaient partie d’une « colonie américaine » multiforme qui participait non seulement à un renouvellement de la littérature, mais aussi à la vie économique : les hommes d’affaires et héritières fortunées comme Anna Gould étaient dix fois plus nombreux que les littéraires et artistes. Tandis que ces derniers cherchaient de l’inspiration à Paris, les industriels et financiers venaient pour promouvoir des produits manufacturiers et des méthodes de production modernes, proposant une « Américanisation » précoce.

Présentation de la conférence et inscription
Ouverture des inscriptions pour cette conférence : janvier 2018


12 juin 2018 : Paris-banlieue ou Paris-région ?

Loïc Vadelorge, Université Paris-Est-Marne-la-Vallée

Le Grand Paris des années 1960, longtemps considéré comme une réussite de la technocratie gaulliste, est aujourd’hui réinterrogé par les historiens sous l’angle de son rapport avec la banlieue. La réussite relative des villes nouvelles repose-t-elle sur l’abandon de la proche banlieue ? Comment les élus locaux et les populations ont-ils réagi aux grands projets d’aménagement établis par le Schéma directeur de 1965 ? Ces questions, qui divisent la classe politique de la fin des Trente Glorieuses, sont aujourd’hui reprises par les historiens qui relisent la saga du Grand Paris à l’aune de l’ouverture de ses archives.

Présentation de la conférence et inscription
Ouverture des inscriptions pour cette conférence : janvier 2018

 

12 Jui 2018 19:30
Non
11137
Cycles de conférences
Paris
Époque contemporaine (1789-...)
Europe occidentale
Histoire