Accueil / Evénements / Poétique et neurologie de l'interprétation

Poétique et neurologie de l'interprétation

03 mai 2017 17:00 - 19:00
Institut d'études avancées de Paris
Hôtel de Lauzun
17 quai d'Anjou
75004 Paris
information@paris-iea.fr

Discussion croisée autour des ouvrages d'Emmanuelle Danblon (Université Libre de Bruxelles / résidente 2015-2016 de l'IEA de Paris) et Lionel Naccache (Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière, Université Pierrre et Marie Curie). 
La présentation sera discutée par Alain Berthoz (Collège de France).


Présentation des ouvrages

533.895ea89bEmmanuelle Danblon, Mandorla De Paul Celan. Ou L’épreuve De La Prophétie, Lormont, Le Bord de l'Eau, "Études de style", 2017

Les pratiques prophétiques des Anciens avaient un rôle à jouer en temps de crise. Leurs récits poétiques apportaient aux hommes une lanterne pour les guider dans l’obscurité. Tout cela a disparu au profit d’une poésie désincarnée, réputée inutile et élitiste. Nous sommes les héritiers d’une conception de la poésie privée de ses fonctions vitales d’antidote à la violence et de consolation face au désespoir. Nous sommes aujourd’hui orphelins de cet art. Incapables de lui reconnaître une dimension éthique et un rôle politique, pourtant essentiels.
Mandorla invite à explorer ces usages perdus de la poésie. Elle nous donne le courage de la lucidité et la force de l’imagination. Elle nous invite à emprunter la voie oblique de l’utopie. C’est l’épreuve de la prophétie.

Emmanuelle Danblon est professeur de rhétorique à l’Université libre de Bruxelles. Ses domaines de recherche sont la rhétorique, l’argumentation, la rationalité, l’épistémologie. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dont L’homme rhétorique. Culture, raison, action, Cerf, 2013. Elle est responsable scientifique du Gral, Groupe de recherche en rhétorique et en argumentation linguistique. Elle est lauréate du prix de la Fondation Perelman pour son ouvrage Rhétorique et rationalité. Essai sur l’émergence de la critique et de la persuasion, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2002.

Site de l'éditeur

 

9782738135292

Lionel Naccache, Le Chant du signe. Aventures et mésaventures de nos interprétations quotidiennes, Paris, Odile Jacob, 2017

Les signes symboliques qui nous entourent ont été conçus pour éveiller en nous une signification absolument claire, univoque, indiscutable : un feu rouge, le sigle W.-C., la croix verte de la pharmacie, les petits rectangles de batterie de nos téléphones portables…
Une grande partie de nos collisions avec ces signes répondent aux attentes de la signalétique : le signe nous indique avec fermeté le sens qu’il nous faut suivre, celui de la direction comme celui de la signification. Et nous nous conformons, docilement et sans même y penser, à son injonction. Parfois, pourtant, un « accident de signalisation » se produit… Nous interprétons le signe de manière erronée !
Comment expliquer ces accidents dont il nous arrive à tous de faire l’expérience dans notre vie quotidienne ? Que nous révèlent-ils sur la manière dont notre esprit/cerveau fonctionne, perçoit, interprète, comprend le monde qui l'entoure ? Et en quoi, surtout, sont-ils de précieux révélateurs de la personne que nous sommes vraiment et de la liberté qui est, heureusement, encore à notre portée ?

Lionel Naccache est neurologue et chercheur en neurosciences cognitives à l’ICM (Institut du cerveau et de la moelle épinière) de la Salpêtrière, professeur de médecine à l’université Paris-VI et membre du Comité consultatif national d’éthique.
Il a notamment publié Le Nouvel Inconscient, Perdons-nous connaissance ?, Un sujet en soi et, plus récemment, L’Homme réseau-nable, ouvrages qui ont tous été de grands succès.

Site de l'éditeur

03 mai 2017, 17:00 - 19:00
La fonction prophétique
05 octobre 2015 - 27 novembre 2015
27 novembre 2015
525
03 Mai 2017 19:00
Emmanuelle Danblon
Oui
9535
Colloques et journées d’étude
Paris
Époque contemporaine (1789-...)
Monde ou sans région
Neurosciences