Accueil / Accueil / Le baiser de Justice et de Paix : du psaume à l’allégorie

Le baiser de Justice et de Paix : du psaume à l’allégorie

FacebookTwitter

Valérie Hayaert, "Le baiser de Justice et de Paix : du psaume à l’allégorie", in N. Goedert, N. Maillard, Le droit en représentation(s), Paris, Mare & Martin, 2017, pp. 143-151

Présentation

Le juriste est familier du droit mis en mots. Cette littérature prend différentes formes, les plus fréquentes étant la loi, le jugement, l’acte notarié ou administratif, voire l’adage. L’énoncé du droit ne peut cependant se circonscrire à sa lettre. Il se traduit aussi et peut- être même avant tout par des représentations à savoir : des images, des mises en scènes, des récits littéraires ou lmiques, des formes, des gestes, des supports ou des signes. Historiens du droit, historiens de l’art, philosophes se rencontrent pour étudier ces différentes gures du droit depuis l’antiquité jusqu’à la dématérialisation du monde numérique. Leur regard embrasse les représentations classiques (peinture sculpture, livre) ou plus originales voire inédites (cinéma, site internet, objet artisanal, transparence architecturale). Loin de pouvoir se réduire à une simple illustration de la règle, l’esthétique du droit porte un langage autonome performatif, qui peut être, selon les cas, discours ou action. Pourtant ce droit, visuel et visible, passe le plus souvent inaperçu. Renouer avec les représentations du droit, c’est éclairer les rapports entre le droit et ses formes, c’est faire du droit autrement.

Plus d'informations (site de l'éditeur)

 

Les allégories de justice en Europe. La pensée symbolique d’une forme incarnée (ca. 1450-XXIe siècle)
01 février 2017 - 30 juin 2017
6086
Valérie Hayaert
9451
2017
Art et histoire de l'art
Autre
Monde ou sans région
Valérie Hayaert