Accueil / Résidents / Diana Taylor

Diana Taylor

Professeur
Université de New York
L’état de spectateur politique dans les Amériques
01 mars 2017 -
30 juin 2017
Sciences politiques
FacebookTwitter

Diana Taylor est professeure à l’Université de New York dans les départements d’étude du spectacle et d’espagnol. Elle est spécialiste du spectacle politique, en particulier dans les Amériques. Elle est la fondatrice de l’Hemispheric Institute of Performance and Politics (Hemi) qu’elle dirige depuis son origine en 1998. L’Hemi promeut la collaboration entre universitaires, artistes et activistes pour la justice sociale. Diana Taylor a reçu une bourse Guggenheim ainsi que d’autres distinctions académiques. Actuellement, elle est vice-présidente de la Modern Language Association (MLA).

Sujets de recherche

Spectacle vivant ; activisme ; féminisme ; théories sur l’état de spectateur ; archives ; incarnation ; traumatisme et mémoire.

L’état de spectateur politique dans les Amériques

L’état de spectateur politique dans les Amériques est un projet d’ouvrage sur la façon dont l’état de spectateur, incarné, via les médias de masse ou sur Internet peut être envisagé comme un acte politique. Mon postulat est simple : la pratique devance souvent la théorie ; elle se matérialise avant sa formulation théorique. En explorant les pratiques politiques actuelles à partir d’une nouvelle perspective : géographique (les Amériques) et méthodologique (incarnation, médias de masse, Internet), mon étude se concentre sur la convergence des débats théoriques sur la vision (art/film/photographie), le témoignage (études des traumatismes), l’état de spectateur (spectacle/études des médias), le genre et la théorie critique de la race. Après un bref aperçu sur les aspects psychanalytiques, neuroscientifiques et philosophiques de la vision, je me concentre sur ses dimensions politiques : les façons dont la pratique de l’état de spectateur est constituée, les recoupements entre la vision incarnée et médiée, comment les médias de masse (ex : la TV, les films) et les technologies numériques compliquent les notions préalables de « direct », de présence, d’aura, de charisme, d’identification, de participation et d’action humaine. L’état de spectateur implique une audience (étymologiquement liée à l’audition), mais cela va bien au-delà des personnes à portée de voix pour inclure les pratiques, les relations, l’architecture, les idéologies et les économies qui structurent le regard. Compte tenu de l’ampleur du cadre théorique, chaque chapitre sera dédié à une forme spécifique de spectacle me permettant ainsi d’explorer les thématiques pertinentes de manière concrète et stratégique.

Publications majeures

¡Presente! The Politics of Presence, Santiago de Chile, Ediciones Universidad Alberto Hurtado, 2016 (forthcoming).

Acciones de memoria: Performance, historia, y trauma, Lima, Fondo Editorial de la Asamblea Nacional de Rectores, 2012.

The Archive and the Repertoire: Performing Cultural Memory in the Americas. Durham, Duke University Press, 2003.

Disappearing Acts: Spectacles of Gender and Nationalism in Argentina's 'Dirty War', Durham, Duke University Press, 1997.

Theatre of Crisis: Drama and Politics in Latin America, Lexington, University Press of Kentucky, 1991.

6115
2016-2017
Époque contemporaine (1789-...)
Amérique centrale et du Sud