Accueil / Résidents / John MacFarlane

John MacFarlane

Professeur
Université de Californie, Berkeley
Une explication expressiviste du langage vague
01 octobre 2016 -
30 juin 2017
Philosophie
FacebookTwitter

John MacFarlane est professeur de philosophie à l’Université de Californie, Berkeley, et membre de l’Académie américaine des arts et des sciences. Ses premiers travaux, dans le domaine de la philosophie de la logique, visaient à mettre en lumière les débats sur la démarcation de la logique en dévoilant leur histoire. Au cours de la dernière décennie, ses travaux ont surtout porté sur la quête de sens du relativisme au regard de la vérité et à fournir des modèles de sens aidant à résoudre les débats philosophiques sur les questions goût, des connaissances, des futurs contingents, de la modalité, des éléments conditionnels et de l’obligation.

Sujets de recherche

Le relativisme; la sensibilité contextuelle ; la sémantique des éléments modaux et conditionnels ; les attributions de connaissances ; les contingents futurs ; le langage normatif ; le vague ; la philosophie des mathématiques (en particulier logicisme et néologicisme) ; l’inférentialisme ; la philosophie de la logique (en particulier la démarcation et la normativité de la logique) ; l’histoire de la logique et les conceptions de logicalité ; la philosophie antique.

Une explication expressiviste du langage vague

Ce projet propose une théorie plus appropriée du sens du langage vague en incorporant des idées issues de la tradition expressiviste de la méta-éthique. La première partie, négative, propose un argument très général contre les explications du langage imprécis par la sémantique des conditions de vérité. Il sera avancé qu’aucune de ces explications ne peut rendre compte la flexibilité du langage vague : notre capacité à négocier des frontières partielles à la volée lors de conversations. La deuxième partie, positive, articule une vision alternative selon laquelle les assertions vagues expriment des contraintes pesant sur la croyance factuelle et des intentions d’usage de mots ou de concepts. L’objectif est de fournir une analyse systématique et compositionnelle des significations des expressions vagues qui explique, au lieu de simplement les répertorier, les phénomènes distinctifs qui entourent l’imprécision.


Publications majeures

Assessment Sensitivity: Relative Truth and Its Applications, Oxford, Oxford University Press, 2014.

“Ifs and Oughts”, with Niko Kolodny, Journal of Philosophy 107, 2010, p. 115-143.

“Making Sense of Relative Truth,” Proceedings of the Aristotelian Society 105, 2005, p. 321-39.

“Frege, Kant, and the Logic in Logicism,” The Philosophical Review 111, 2002, p. 25-65.

Communication de J. MacFarlane, résident de l'IEA de Paris
08 Jui 2017 10:00 -
08 Jui 2017 18:00,
Constance :
Constraint Semantics
Communication de J. MacFarlane, résident de l'IEA de Paris
05 Jui 2017 17:00 -
05 Jui 2017 18:30,
Zurich :
Constraint Semantics
Communication de J. MacFarlane, résident de l'IEA de Paris
30 Mai 2017 13:00 -
30 Mai 2017 15:00,
Paris :
What You Ought to Believe
Atelier d'étude organisé par J. MacFarlane (résident de l'IEA de Paris) et F. Recanati (Institut Jean Nicod)
18 Avr 2017 15:30 -
20 Avr 2017 18:30,
Paris :
Contextual Indeterminacy and Semantic Theory
Appel à communications pour un atelier d'étude organisé par J. MacFarlane, résident de l'IEA de Paris
11 Jan 2017 10:00 -
15 Fév 2017 20:00,
Paris :
Contextual Indefiniteness and Semantic Theory
Communication de J. MacFarlane, résident de l'IEA de Paris
12 Nov 2016 10:00 -
12 Nov 2016 11:30,
Genève :
Vagueness as Indecision
Communication de J. MacFarlane (résident de l'IEA de Paris)
14 Oct 2016 11:30 -
14 Oct 2016 13:00,
Paris :
Vagueness and Indecision
Communication de J. MacFarlane (résident de l'IEA de Paris)
09 Sep 2016 17:00 -
09 Sep 2016 18:30,
Berlin :
Vagueness as indecision

6099
2016-2017
Autre
Monde ou sans région