Accueil / Résidents / Valérie Hayaert

Valérie Hayaert

Chercheuse associée
Fondation Bodmer, Genève
Les allégories de justice en Europe. La pensée symbolique d’une forme incarnée (ca. 1450-XXIe siècle)
01 février 2017 -
30 juin 2017
Art et histoire de l'art
FacebookTwitter

Valérie Hayaert est historienne, chercheuse associée à l’Institut des Hautes Études sur la Justice (IHEJ, Paris). Elle a enseigné à Chypre, en Tunisie, en Angleterre et en France et a occupé plusieurs postes et obtenu différentes bourses. Sa thèse, publié sous le titre ‘Mens emblematica’ et humanisme juridique, a reçu en 2006 le Prix EUI Alumni pour la meilleure thèse interdisciplinaire. Spécialiste des études humanistes et philologiques, elle s'intéresse à la symbolique judiciaire,l'emblématique juridique et les liens féconds entre droit et littérature. Sa recherche actuelle porte sur les programmes allégoriques des palais de justice en Europe à l'époque moderne.

Sujets de recherche

Le symbolisme juridique, l’architecture des palais de justice, la symbolique et l’herméneutique, l’anthropologie des images, les perspectives interculturelles.

Les allégories de justice en Europe. La pensée symbolique d’une forme incarnée (ca. 1450-XXIe siècle)

Ce projet vise à débattre des différents concepts et représentations allégoriques de la Justice à l’âge moderne en Europe, à partir d’une réflexion sur leur invention, réception et puissance d’affect, dans leur relation aux pratiques et procédures observées par l’autorité judiciaire. La Dame à la balance, icône hiératique ou numineuse, a pris pendant des siècles la forme d’une incarnation. Son bras vengeur se double du symbole pacificateur de la balance : elle porte parfois l’attribut paradoxal du bandeau, objet de multiples controverses. Au sein du dispositif de la salle d’audience, sur les façades des Palais de Justice, dans l’espace sacré du prétoire, mais aussi au cœur des fontaines dans l’espace public, l’allégorie de Justitia prend différentes valeurs.

Ce programme de recherche s’inscrit dans la longue durée d’une histoire des formes qui investit plusieurs champs disciplinaires : histoire de l’art et iconologie, anthropologie visuelle et histoire culturelle du droit. À partir de la critique romantique de l’allégorie, encore largement relayée par notre sensibilité contemporaine, il s’agit de réfléchir sur la vitalité de l’allégorie judiciaire et sur la richesse de son buissonnement symbolique, et ce dans la longue durée. À partir de quand cette figure s’affadit-elle ? Quelles sont les approches méthodologiques qui sont pertinentes pour évaluer sa forme, sa fonction, les modalités de sa réception et sa puissance d’affect ?

La fonction de ce medium et son effet en termes cognitifs ne sont que rarement évalués. En tant qu’image, elle est souvent ignorée comme véhicule de la pensée symbolique car elle est souvent réduite à une pure convention. Notre intérêt pour l’allégorie visuelle est motivé par plusieurs courant actuels de l’histoire culturelle et de l’histoire de l’art où l’expression artistique est approchée par les études sur le corps, la performance (cf. The power of images de David Freedberg) et les processus cognitifs. Il s’agit ainsi d’équilibrer l’analyse sémiotique traditionnelle, issue de l’iconologie, en prenant en compte des éléments phénoménologiques, qui s’appuient sur les effets de présence.

Publications majeures

Allégories de Justice: le décor de la Grand’Chambre du Parlement de Flandre, avec Antoine Garapon, Paillart, Douai, 2014.

‘Mens emblematica’ et humanisme juridique. Le cas du "Pegma cum narrationibus philosophicis" de Pierre Coustau (1555), Genève, Droz, 2008.

« De l’art de la jurisprudence à celui de l’emblème chez André Alciat et Pierre Coustau : æquiparatio, acumenet satire », dans L’Intime du droit à la Renaissance, Genève, Droz, 2014.

« ‘Calumnia, De famosis libellis’ et ripostes aux attaques injurieuses : la verve satirique de l’emblème », dans textimage, n° 4, été 2010.

 

Colloque organisé par V. Hayaert (résidente 2016-2017 de l'IEA de Paris)
22 Nov 2017 09:00 -
23 Nov 2017 19:00,
Paris :
Bien juger : du symbole aux actes
30 Mai 2017 13:40 -
30 Mai 2017 15:40,
Florence :
The Effigy of a Penant Judge: From the Juridical Fault to the Public "amended honorable"
6086
2016-2017
Autre
Europe occidentale