Accueil / L'institut / Programmes thématiques

Programmes thématiques

La mission première de l’IEA est l’accueil des chercheurs les plus prometteurs et les plus distingués dans tous les domaines des sciences humaines et sociales (SHS). La majorité des chercheurs qui sont annuellement accueillis à l’IEA font partie du « programme blanc », non thématique, en SHS. En parallèle, l’IEA promeut des programmes thématiques spécifiques.

Programme « Cerveau, culture, société »

Pour promouvoir des projets à l'interface entre les sciences du cerveau et les SHS

Le programme « Cerveau, culture, société » vise à élaborer une approche scientifique nouvelle, née d’une hybridation de problématiques et de méthodes très distinctes, celles des neurosciences cognitives et celles des sciences humaine et sociales. L’objectif est de créer un espace permanent de dialogue interdisciplinaire, nourri d’ateliers et de colloques, conduisant à des collaborations originales autour de nouveaux projets. La première étape consiste à forger des habitudes de dialogue entre disciplines et domaines scientifiques différents en favorisant et multipliant les rencontres.

L’IEA est par définition un lieu de rencontres de chercheurs de cultures différentes, qui interagissent lors de séminaires réguliers, mais aussi de façon informelle dans la vie quotidienne de l’institut .En accueillant en résidence (de quelques semaines à une année universitaire entière) des chercheurs en neurosciences au sein d’une promotion majoritairement composée de spécialistes de SHS, l’institut rend possibles des échanges a priori improbables qui familiarisent les uns avec les travaux et modes de pensée des autres.

En savoir plus

Programme META

Une nouvelle forme de réflexion sur les finalités et l'impact de la recherche en sciences humaines et sociales

Afin de poursuivre et d'approfondir sa mission de production de connaissances innovantes et de nouveaux paradigmes, l'IEA de Paris développe un programme spécifique adoptant une perspective méta-analytique et épistémologique sur les conditions nécessaires pour que la recherche en sciences humaines et sociales ait un impact réel sur la société. Un objectif important de ce programme est de fournir des connaissances scientifiques directement pertinentes pour les acteurs socio-économiques (gouvernement, industrie, ONG ou grand public). Il vise également à concevoir des méthodes et formats novateurs de construction des projets de recherche et de diffusion de ses résultats, en particulier en collaboration avec les sciences humaines et les arts.

Les travaux sur les formes transdisciplinaires et intersectorielles de production du savoir s'appuieront sur des études de cas concrets définies conjointement avec des acteurs extra-académiques. Leur analyse apportera des résultats utiles aux acteurs concernés, mais aussi générateurs de nouvelles connaissances pour le monde scientifique et les étudiants. Les thèmes à l'étude appartiendront à la catégorie générale des défis sociétaux.

Afin de rassembler à Paris l'expertise nécessaire et dans un souci de réactivité, le programme s'appuiera sur des invitations ciblées et de court terme des meilleurs spécialistes internationaux, qui travailleront sur des programmes co-définis avec les administrations et les acteurs socio-économiques, ainsi qu'avec les partenaires scientifiques plus traditionnels de l'Institut (universités, centres de recherche...).

Le premier projet développé dans le cadre du programme META est la Chaire Résilience et innovation territoriale, en collaboration avec la Délégation Générale à la Transition Écologique et à la Résilience de la Ville de Paris et l'Ecole d'ingénieurs de la Ville de Paris. Son objectif est de formaliser et d'analyser la gestion et l'évaluation des politiques de résilience territoriale, afin de capitaliser sur les bonnes pratiques et de produire des recommandations.

Deuxième projet développé par l’IEA dans le cadre du programme META : l’accompagnement de la Ville de Paris dans l’accueil de doctorants CIFRE au sein de ses services. Expérimenté depuis 2009, le dispositif des Conventions industrielles de formations par la recherche (CIFRE) constitue pour la Ville de Paris un outil d'innovation et de modernisation de l’administration : de jeunes chercheur·e·s, dont le sujet de thèse porte sur les questions vives de la municipalité, dotent la Ville d’une force nouvelle de réflexion, d’analyse et de conseil sur le développement de ses politiques publiques. Aide dans le processus de sélection des doctorants, animation d’ateliers portant sur des problématiques d’intérêt pour ces jeunes chercheurs, échanges de bonnes pratiques, sont autant d’actions menées par l’IEA pour soutenir ce format de collaboration intersectorielle.

Programme RFIEA d’études chinoises

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a confié au Réseau français des instituts d'études avancées (RFIEA) une mission de préfiguration pour la création d’un futur Institut (EURICS – European Institute for Chinese Studies) ayant pour objet le soutien de la recherche sur la Chine et l’analyse de ses dynamiques passées, actuelles et futures dans différents domaines, dans un esprit pluridisciplinaire.

S’appuyant sur l’expertise de l’IEA de Paris, cette préfiguration se traduit par une politique d’invitation de chercheurs internationaux, qui permet à partir de janvier 2020 d’expérimenter différents formats de collaboration transdisciplinaire, à partir de ceux déjà en cours à l’IEA de Paris.

Ainsi, l’IEA de Paris favorise la collaboration entre ses chercheurs-résidents et les chercheurs sélectionnés par le RFIEA pour le programme de recherche sur la Chine en permettant les échanges entre chercheurs, et en les associant à ses activités scientifiques et culturelles.

A l’issue de cette mission de préfiguration, le RFIEA et l'IEA de Paris procéderont à un retour d'expérience pour capitaliser sur les bonnes pratiques en vue de l’implantation ultérieure d’EURICS.

FacebookTwitter