Accueil / Evénements / Adventures of Identity: From the Double to the Avatar

Adventures of Identity: From the Double to the Avatar

13 déc 2018 10:00 - 14 déc 2018 18:00
Institut d'études avancées de Paris
17 quai d'Anjou
Hôtel de Lauzun
75004 Paris
information@paris-iea.fr
FacebookTwitter

Colloque organisé par Andrea Pinotti (Università Statale di Milano / IEA de Paris 2017-2018), avec le soutien de l'Istituto Italiano di Cultura di Parigi et de la FMSH


Présentation

Les récents développements en matière de techniques de création d’images ont entraîné un flou du seuil entre le monde de l’image et le monde réel. Les environnements virtuels immersifs et interactifs suscitent chez l’utilisateur un fort sentiment d’incorporation dans un monde autonome. Une telle incorporation peut être véhiculée par l’« avatar », un délégué numérique par lequel le sujet interagit avec des objets synthétiques ou d’autres avatars.

Loin d’être un terme inventé à l’époque contemporaine, la notion d’« avatar » est enracinée dans l’ancienne tradition hindouiste: le terme sanscrit désigne la descente sur terre, l’apparence matérielle, la manifestation sensible ou l’incarnation d’un dieu ou d’une déesse (principalement Vishnu). Dans la culture occidentale, il est devenu associé à des notions apparentées telles que le « double », l’« alter ego », le « Doppelgänger », l’hologramme.

L’expérience de l’avatar soulève de nombreux problèmes transdisciplinaires.

Sous l’angle de l’histoire des images, l’avatar constitue non seulement un chapitre fondamental des pratiques visuelles contemporaines, mais également une variation significative des genres du portrait et de l’autoportrait, qui peut également s’hybrider avec la production des « selfies ». D’un point de vue philosophique, anthropologique et sociologique, l’avatar influe sur des questions fondamentales liées à l’identité, à la subjectivité et à l’intersubjectivité. D’un point de vue psychologique, psychanalytique et neurologique, il est lié à des questions telles que la personnalité multiple ou divisée, l’incorporation, la « body ownership », la représentation de soi, la proprioception, la mise en œuvre de prothèses, l’empathie. Du point de vue des études sur les médias, il représente l’intermédiaire numérique par lequel l’utilisateur interagit avec l’environnement virtuel et les autres utilisateurs. Les questions éthiques, juridiques et politiques jouent également un rôle crucial dans l’expérience des avatars, car non seulement nous opérons à travers l’avatar dans le monde numérique, mais aussi les avatars peuvent avoir des effets sur la vie réelle, en modifiant par exemple les préjugés sexistes, idéologiques et raciaux. L’usage de l’avatar peut insister sur la représentation « authentique » de soi ; mais l’avatar peut également être utilisé pour dissimuler son identité, devenant un véritable masque : la simulation imitative d’un côté, la dissimulation trompeuse de l’autre constituent par conséquent les deux extrêmes traversés par la polyvalence de l’avatar.

Comme c’est toujours le cas avec les innovations technologiques et liées aux médias, la diffusion des avatars déclenche des réactions remarquablement polarisées : d’un côté, les techno-enthousiastes (qui saluent avec optimisme la possibilité de mener plusieurs vies dans des mondes parallèles), d’autre part, les techno-apocalyptiques (qui craignent la perte d’identité, la liquéfaction et l’aliénation). La fracture entre ces deux parties devrait encore se creuser dans l’avenir, compte tenu des énormes investissements technologiques et économiques consacrés au développement d’environnements virtuels en général et d’avatars virtuels en particulier.

En réunissant des spécialistes de différentes disciplines, le colloque a pour objectif de traiter ces problèmes multiples d’une perspective critique, en examinant le statut problématique et controversé de l’avatar, qui doit être défini de manière urgente.

 


Programme


Jeudi 13 décembre

Session 1
 
Président : Andrea Pinotti (Università Statale di Milano)

10:00 - 10:30   Discours d'accueil et remarques introductives

10:30 - 11:00   “Tout le monde descend!” La notion d’avatar dans la mythologie et la spéculation de l’Inde hindoue
Charles Malamoud (EHESS, Paris)

11:00 - 11:30   Pause

11:30 - 12:00   Neural basis of interaction with avatars
Alain Berthoz (Collège de France, Paris)

12:00 - 13:00   Discussion


Session 2

Président : Antonio Somaini (Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle)

15:00 - 15:30   The art of acting somewhere else
Dominique Moulon (art critic and independent curator)

15:30 - 16:00   Laughs best who laughs last: sardonic doublets of religious tools in Eighteenth Century Sardinia
Silvia Romani (Università Statale di Milano)

16:00 - 16:30   Pause

16:30 - 17:00   Skeuomorphic Selfhood: a Kantian Take on the Avatar
Cheryce von Xylander (Humboldt Universität zu Berlin)

17:00 - 18:00   Discussion


Vendredi 14 décembre

Session 3

Présidente : Tamar Flash (Weizmann Institute of Science, Rehovot)

10:00 - 10:30   Being Someone Else – The Power of Avatar Self Representation
Mel Slater (University of Barcelona)

10:30 - 11:00   Playing for real. The avatar and the double in analytical psychodrama
Sara Guindani (FMSH - Collège d’études mondiales, Paris)

11:00 - 11:30   Pause

11:30 - 12:00   Interacting with your avatar. Problems of gesture recognition
Barbara Grespi (Università di Bergamo)

12:00 - 13:00   Discussion


Session 4

Président : Giandomenico Iannetti (Istituto Italiano di Tecnologia, Roma)

15:00 - 15:30   From the neuroscience of self-consciousness to virtual reality, digiceuticals, and human augmentation
Olaf Blanke (École polytechnique fédérale de Lausanne)

15:30 - 16:00   Pause

16:00 - 16:30   From Superman to PJ Masks: how masks make us superhumans
Chiara Cappelletto (Università Statale di Milano)

16:30 - 17:00   Selfie nationalism
Giovanna Borradori (Vassar College, Poughkeepsie, NY)

17:00 - 18:00   Discussion



13 décembre 2018, 10:00 - 13:00
13 décembre 2018, 15:00 - 18:00
14 décembre 2018, 10:00 - 13:00
14 décembre 2018, 15:00 - 18:00
J’accepte que les données recueillies par l’IEA de Paris à partir de ce formulaire fassent l’objet d’un traitement informatique destiné aux services administratifs de l’institut. Elles sont collectées et traitées dans la finalité de l’accueil de l’événement et de l’établissement de statistiques.
Les données peuvent être transmises aux partenaires institutionnels de l’institut, aux organisateurs tiers de l’événement et aux membres de l’équipe de l’institut.
Leur durée de conservation n’excède pas trois ans.
La collecte des données est obligatoire pour pouvoir participer à un événement à l’institut.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée en 2004, et au Règlement général sur la protection des données, vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification et d’opposition en vous adressant à : Institut d’études avancées de Paris, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris, France, information@paris-iea.fr.
Hyperimage. Simulation, immersion et le défi des environnements hyperréalistes
01 septembre 2017 - 30 juin 2018
10845
Apprendre de la douleur: vers une taxonomie des mécanismes de défense
01 septembre 2017 - 31 janvier 2018
11150
Le mouvement et les arts
01 octobre 2017 - 21 novembre 2017 / 14 mai 2018 - 30 juin 2018
10841
Apprendre de la douleur: vers une taxonomie des mécanismes de défense
01 mars 2017 - 31 juillet 2017
9672
L’acteur sur scène : une approche neuroesthétique de l’ex-centricité de l’être humain
15 septembre 2014 - 15 décembre 2014
15 décembre 2014
448
14 Déc 2018 18:00
Andrea Pinotti,Chiara Cappelletto,Giandomenico Iannetti,Giandomenico Iannetti,Tamar Flash
Oui
19172
Colloques et journées d’étude
Paris
Époque contemporaine (1789-...)
Monde ou sans région
Philosophie