Accueil / Evénements / Bachelardismes et anti-bachelardismes en France. Controverses épistémologiques des années 1960

Bachelardismes et anti-bachelardismes en France. Controverses épistémologiques des années 1960

16 avr 2019 09:00 - 17 avr 2019 18:00
Institut d'études avancées de Paris
17 quai d'Anjou
Hôtel de Lauzun
75004 Paris
information@paris-iea.fr
FacebookTwitter

Colloque organisé par l’USR République des Savoirs, avec le soutien du Labex TransferS et de l’Institut d’études avancées de Paris


Présentation

On a souvent souligné l’importance de l’épistémologie bachelardienne dans les années 1960, en particulier via la diffusion qu’en a assurée Georges Canguilhem. De telles généralités masquent cependant et la pluralité des héritages bachelardiens et les résistances que les thèses épistémologiques de Bachelard ont d’emblée suscitées. C’est pourquoi ce colloque se propose d’étudier l’incidence de ces thèses, non pas en partant d’une référence à une hypothétique « épistémologie française », mais en s’attachant à distinguer les différents lieux où elles ont provoqué polémiques et controverses.


Programme



Mardi 16 avril


09.00 - 12.00   Matérialisme historique et héritages marxistes
Présidence : Sophie Roux

Le bachelardisme problématique de Louis Althusser
Simone Mazauric, Université de Lorraine

Critique de l’idéalisme empiriste : l’histoire bachelardienne des sciences dans l’épistémologie d’Althusser
Audrey Benoit, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


Pause café


Can Rupture Be Thought? Historical and Epistemological Breaks in Althusser, Lardreau, and Rancière

Jussi Palmusaari, King’s College London


12.00 - 13.30   Pause déjeuner


13.30 - 18.00   Épistémologie historique et histoire des sciences
Présidence : Frédéric Worms

La question de l’historicité des sciences chez les bachelardiens
Sophie Roux, École normale supérieure

Épistémologie historique et sociologie de la connaissance. Bachelard et l’émergence des SHS
Giuseppe Bianco, Universidade de São Paulo/EHESS


Pause café


The Bachelardian Anti-Bachelardism of Georges Canguilhem’s Histories of Scientific Concepts

Sam Talcott, University of the Sciences in Philadelphia

Analyser les pratiques sans coupure épistémologique : deux usages de la vérité chez Canguilhem et Foucault
Stéphane Zygart, Université de Lille

The legacy of Gaston Bachelard’s phenomenotechnique : un héritage invisible ?
Massimiliano Simons, KU Leuven & Matteo Vagelli, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

 

Mercredi 17 avril


09.00 - 12.00   Rupture et sociologie
Présidence : Simone Mazauric

Pierre Bourdieu avec Gaston Bachelard : de la « rupture épistémologique » à la pratique de la réflexivité
Marc Joly, CNRS/UVSQ

La double rupture
François de Singly, Université Paris Descartes


Pause café


Quelques complications associées à l’idée de « rupture épistémologique » : une relecture de la polarité « sociologie critique » / « sociologie de la critique »

Elsa Rambaud, Université de Nantes


12.00 - 13.30   Pause déjeuner


13.30 - 15.00   Rupture et sociologie (suite)
Présidence : Simone Mazauric

L’(auto)critique du bachelardisme en sociologie par Jean-Claude Passeron
Lucie Fabry, École normale supérieure

La raison élastique : Passeron, les sciences de la culture et l’héritage bachelardien
Philippe Lacour, Universidade Federal de Brasilia


Pause café


15.30 - 18.00   La science et ses autres
Présidence : Lucie Fabry

Bachelard auteur de science-fiction ? Sciences et fictions de l'anti-bachelardisme dans les années 1980
Vincent Bontems, CEA/Mines ParisTech

« Il ne faut pas trop médire des images ». Imagination matérielle et fantastique transcendantale
Frédéric Fruteau de Laclos, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Dialectique de la durée et temps logique : Bachelard avec Lacan
Elie During, Université Paris Nanterre

 

16 avril 2019, 09:00 - 12:00
16 avril 2019, 13:30 - 18:00
17 avril 2019, 09:00 - 12:00
17 avril 2019, 13:30 - 18:00
J’accepte que les données recueillies par l’IEA de Paris à partir de ce formulaire fassent l’objet d’un traitement informatique destiné aux services administratifs de l’institut. Elles sont collectées et traitées dans la finalité de l’accueil de l’événement et de l’établissement de statistiques.
Les données peuvent être transmises aux partenaires institutionnels de l’institut, aux organisateurs tiers de l’événement et aux membres de l’équipe de l’institut.
Leur durée de conservation n’excède pas trois ans.
La collecte des données est obligatoire pour pouvoir participer à un événement à l’institut.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée en 2004, et au Règlement général sur la protection des données, vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification et d’opposition en vous adressant à : Institut d’études avancées de Paris, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris, France, information@paris-iea.fr.
Normes sociales et normes vitales: l'itinéraire intellectuel de Georges Canguilhem
01 octobre 2014 - 30 juin 2015
30 juin 2015
229
17 Avr 2019 18:00
Giuseppe Bianco
Oui
20633
Colloques et journées d’étude
Paris
Époque contemporaine (1789-...)
Europe occidentale
Histoire, philosophie et sociologie des sciences