Accueil / Evénements / Face au défi du vieillissement, quels enjeux éthiques ?

Face au défi du vieillissement, quels enjeux éthiques ?

16 jan 2020 18:00 - 20:00
Campus Condorcet, Centre des colloques, Place du Front populaire, 93322 Aubervilliers
information@paris-iea.fr
FacebookTwitter

Conférence d'Anne Marcilhac (EPHE-PSL, ITEV) dans le cadre du cycle "La bioéthique : aux frontières de la vie ?".

Discipline : Neurobiologie

Entrée libre sur inscription, via le formulaire en bas de page.

L’allongement de la durée de la vie s’accompagne d’une situation inédite aux impacts et enjeux sociétaux majeurs. En effet, selon l’OMS, entre 2000 et 2050, la proportion de la population mondiale de plus de 60 ans doublera pour passer d’environ 11% à 22% s’accompagnant, dans les pays en développement, d’une augmentation spectaculaire du nombre de personnes âgées en perte d’autonomie. Ces données démographiques nous engagent à repenser notre façon de vivre ensemble afin, selon la loi de 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, de permettre une meilleure inclusion des personnes âgées dans la société. Mais la seule utilisation du terme « inclusion des personnes âgées » n’est-elle pas en elle-même une question éthique car n’est ce pas admettre à priori qu’elles en sont exclues selon le seul critère de l’âge et en partant du principe que tous les membres d’un groupe donné sont identiques ?
Le fait de déterminer un âge pour « être vieux » et de réduire le vieillissement au seul concept de « vieillissement-dépendance » n’entraîne-t-il pas un déni collectif de ce qui demeure, pour tous, une étape de la vie ? Cette vision réductrice induit de vrais problèmes éthiques se traduisant par des attitudes de discrimination face à ceux qui demeurent citoyens jusqu’au bout de la vie.
De plus, comment la liberté des citoyen(ne)s les plus âgé(e)s peut s’exprimer en terme de choix de lieu et de mode de vie sans qu’ils acceptent forcément les modèles normatifs qui leur sont proposés voire imposés ?
Tant de sujets sur les enjeux éthiques du vieillissement qui seront abordés sous différents angles au travers de différentes questions posées lors de cette conférence.

Anne Marcilhac est neurobiologiste, maître de conférences HDR, École Pratique des Hautes Études, et directrice de l’Institut Transdisciplinaire d’Etudes du Vieillissement. Son parcours scientifique dans le domaine des neurosciences l’a enrichie continuellement de connaissances concernant la physiopathologie du système nerveux et les différentes façons d’aborder cette problématique en intégrant à la fois des aspects de recherche fondamentale, de santé et de sciences humaines et sociales. De plus, l’enseignement universitaire, la formation professionnelle et la diffusion des savoirs vers le grand public, dispensés dans le cadre de ses missions d’enseignant-chercheur de l’École Pratique des Hautes Études et de directrice de l’Institut Transdisciplinaire d’Etude du Vieillissement lui ont permis de regrouper différents domaines d’expertise et de compétences pour aller vers un objectif commun « la recherche de l’amélioration de la qualité de vie des personnes, en particulier lors du vieillissement »

Dernière publication scientifique à comité de lecture

Moussaed M, Huc-Brandt S, Cubedo N, Silhol M, Murat S, Lebart MC, Kovacs G, Verdier JM, Trousse F, Rossel M, Marcilhac A. 2018. Regenerating islet-derived 1a (REG-1a) protein increases tau phosphorylation in cell and animal models of tauopathies. Neurobiol Dis. 2018 Nov;119:136-148.

Conférences tout public :

« Grandir-Vieillir : Qu’est-ce que l’âge ? » : Journées sciences citoyennes CNRS, 26 mars 2019, Paris.

Conférence-Débat « Pouvoir d’agir au défi du vieillissement », Cycle “Handicaps, dépendance, vulnérabilités et solidarités. Savoirs expérientiels et pouvoir(s) d’agir », Cnam et Espace Ethique Ile de France, 17 janvier 2018, Paris.

16 janvier 2020, 18:00 - 20:00
J’accepte que les données recueillies par l’IEA de Paris à partir de ce formulaire fassent l’objet d’un traitement informatique destiné aux services administratifs de l’institut. Elles sont collectées et traitées dans la finalité de l’accueil de l’événement et de l’établissement de statistiques.
Les données peuvent être transmises aux partenaires institutionnels de l’institut, aux organisateurs tiers de l’événement et aux membres de l’équipe de l’institut.
Leur durée de conservation n’excède pas trois ans.
La collecte des données est obligatoire pour pouvoir participer à un événement à l’institut.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée en 2004, et au Règlement général sur la protection des données, vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification et d’opposition en vous adressant à : Institut d’études avancées de Paris, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris, France, information@paris-iea.fr.
16 Jan 2020 20:00
Oui
22581
Conférences, interventions et entretiens
Aubervilliers