Accueil / Publications / Anthony Cerulli

Anthony Cerulli

Assistant Professor of Religious Studies
Hobart & William Smith Colleges, Etats-Unis
Curriculum Saṃskṛtam : La formation de la tradition médicale dans les Gurukulas et les Collèges
01 septembre 2012 -
30 juin 2013
Anthropologie sociale et ethnologie
FacebookTwitter

Anthony Cerulli (Ph.D., University of Chicago) est historien des religions. Il est actuellement professeur adjoint en sciences religieuses et en études asiatiques à Hobart & William Smith Colleges à New York, Etats-Unis. Ses recherches et son enseignement portent sur ​​l'hindouisme et l'histoire de l'Iran pré-islamique, mais aussi sur la littérature médicale en sanscrit et les formes et fonctions du discours narratif (contes) dans l'histoire médicale indienne. Il a récemment publié un ouvrage intitulé Somatic Lessons: Narrating Patienthood and Illness in Indian Medical Literature (State University of New York Press, 2012). Il rédige actuellement un livre sur l'histoire moderne de l'enseignement médical en Inde : il étudie l'évolution du rôle de la langue sanskrit dans l'enseignement ayurvédique et l'histoire pédagogique du gurukula, parallèlement à l'élaboration du programme normalisé d'études médicales dans les collèges ayurvédiques, du milieu du XIXe siècle à nos jours.

Programme EURIAS à l’IEA de Paris

Ce projet propose une histoire ethnographique du gurukula (« famille de l'enseignant »), institution du Sud de l’Inde destinée à la formation des médecins de l'Ayurveda. Il se penche sur l'évolution des rôles assignés à la langue sanskrit et à la littérature médicale dans l'élaboration d'un programme national de formation pour les collèges ayurvédiques, en se concentrant sur l'ère du Raj britannique (1858-1947), moment crucial où d’éminents médecins ayurvédiques et des groupes médicaux autochtones ont publiquement préconisé l’intégration de la théorie et la pratique biomédicale à l’éducation ayurvédique. En raison du rejet des méthodes traditionnelles d'enseignement et de soin médical fondées sur le sanscrit et de l’adoption de modèles biomédicaux de formation et de pratique clinique reposant sur l’anglais, l’intérêt porté à l'éducation médicale gurukula a beaucoup faibli en Inde au tournant du vingtième siècle. Confrontée à l'éducation biomédicale, l’instruction médicale du gurukula a été perçue comme trop ritualiste et trop dépendante de sources sanskrites antiques. Pour expliquer les rôles actuels et futurs du gurukula dans l'éducation ayurvédique, j'analyse les mutations du statut accordé aux « textes » et aux « rituels » dans l'histoire de l'éducation médicale indienne, en m’appuyant l’étude ethnographique que j’ai effectuée au sein de deux gurukulas au Kerala, comme parmi les professeurs et les étudiants de collèges ayurvédiques du Kerala, du Karnataka, et du Tamil Nadu.

07 Mai 2013 00:00 -
07 Mai 2013 00:00,
An Irresolvable Aporia? Theorizing Acts of Ritual and Medicine
20 Avr 2013 00:00 -
20 Avr 2013 00:00,
Medical Education in the Gurukula: The Practice of Classical Texts and Production of Local Traditions in South India
17 Avr 2013 12:00 -
17 Avr 2013 14:30,
Robert Gardner’s Forest of Bliss and Ethnography
21 Mar 2013 10:30 -
24 Mar 2013 10:30,
The Embodiment of History: Life as Allegory
06 Fév 2013 00:00 -
07 Fév 2013 00:00,
Deux conférences : « Tradition-Making and Education in Modern Ayurveda » et « Narrativity and Indian Historiography »
367
2012-2013
Époque contemporaine (1789-...)
Asie du Sud