Accueil / Résidents / Álvaro Santana-Acuna

Álvaro Santana-Acuna

Maître de conférences
Whitman College
Les mégadonnées spatiales, la cartographie cadastrale et l'invention de la France moderne
01 février 2020 -
30 juin 2020
Sociologie
FacebookTwitter

Álvaro Santana-Acuña est professeur adjoint de sociologie au Whitman College (États-Unis). Il a enseigné à l'Université Harvard et à l'Université de Chicago, et a été boursier à l'American Academy of Arts and Sciences, à l'Université Harvard, à l'Université Stanford, à l'Université de Chicago (programme Fulbright), à l'Université du Texas à Austin, à l'Institut d'études politiques - Sciences Po et à l'École des hautes études en sciences sociales. Il est le lauréat de prix de recherche de l'American Sociological Association et l'auteur de Ascent to Glory (Columbia University Press, 2020). Ses recherches ont fait l'objet d'articles dans The New York Times, Time, Atlantic et El País, entre autres.

SUJETS DE RECHERCHE

Formation de l'État-nation ; histoire de France du XVIIIe siècle ; théorie sociale ; science, savoir et technologie en relation avec la formation de l'État ; sociologie culturelle ; culture matérielle (surtout les classiques de l'art).

Les mégadonnées spatiales, la cartographie cadastrale et l'invention de la France moderne

L'arpentage détaillé du territoire d'une nation, connu sous le nom de cadastre, est l'une des réalisations scientifiques et politiques les plus remarquables de la France et l'une de ses contributions les plus importantes au développement du monde moderne. D'abord sous le règne de Louis XV, puis pendant la Révolution française et l'invasion par Napoléon de plusieurs pays européens, et enfin en raison du rôle de la France dans le colonialisme et la politique mondiale, le cadastre français est devenu le modèle pour les autres cadastres nationaux en Europe, en Amérique et en Asie. Pourtant, contrairement aux textes constitutionnels, aux recensements de population et aux travaux d'infrastructures publiques, le cadastre national est l'un des instruments de gouvernance français les moins étudiés. En particulier, sa contribution à la formation de l'État-nation n'est pas pleinement comprise. À l'IEA de Paris, je travaille sur un ouvrage, actuellement intitulé The Nation of Triangles: Cadastral Mapping Invents Modern France, qui cherche à combler cette lacune et à révéler comment un effort sans précédent de collecte et de standardisation de métadonnées sur le territoire du pays a permis de produire une nouvelle image de l'État comme territoire politique unifié, homogène et contigu. C'est-à-dire, le genre de territoire normalisé qui est maintenant considéré comme un fondement des États-nations.

20613
2019-2020
Époque contemporaine (1789-...)
Europe occidentale