Accueil / Résidents / Cristina Rocha

Cristina Rocha

Professeure
Université occidentale de Sydney
Pôle de recherche sur la religion et la société
Transformer le pentecôtisme au Brésil : méga-églises australiennes, mobilité, médias et matérialité
01 septembre 2021 -
30 juin 2022
Anthropologie sociale et ethnologie
FacebookTwitter

Cristina Rocha est professeure d'anthropologie et directrice du pôle de recherche sur la religion et la société de l'université occidentale de Sydney, en Australie. Elle a présidé l'Association australienne pour l'étude de la religion (2018-2019).  Elle codirige le Journal of Global Buddhism et la série Religion in the Americas, aux éditions Brill. Elle a été chercheuse invitée à l'université d'Utrecht (Pays-Bas), au Kings College et au Queen Mary College (Royaume-Uni), au CUNY Graduate Centre (États-Unis) et au Max Planck Institute for Religious and Ethnic Diversity (Allemagne). Ses recherches portent sur les recoupements entre la mondialisation, la migration et la religion.

Sujets de recherche

Anthropologie de la religion et de la mondialisation, Transnationalisme et Migration, Pentecôtisme, Guérison, Spiritualité, Nouvel Âge, Bouddhisme en Occident

Transformer le pentecôtisme au Brésil : méga-églises australiennes, mobilité, médias et matérialité

Le christianisme subit d'importantes transformations à l'ère post-séculière de la mondialisation et du numérique. La multiplication des églises pentecôtistes et charismatiques, en particulier dans les pays du Sud, a pour effet de déplacer la géographie du christianisme loin de l'Occident et de créer des communautés et des imaginaires religieux poreux par-delà les frontières. Les formes nouvelles et reconfigurées du christianisme sont de plus en plus médiatisées par le numérique et encouragées culturellement auprès des jeunes, introduisant de nouvelles formes de consommation, de stratégies de marque et d’identité.

Ce projet se penche sur ces évolutions en analysant l'arrivée des méga-églises « branchées » australiennes au Brésil. Il contribue à l'acquisition de nouvelles connaissances dans des domaines qui sont à la pointe des débats sur la mondialisation, la religion et la migration : les manières dont la religion est mondialisée et implantée dans la vie quotidienne ; le rôle de la religion en matière de migration ; et la vitalité persistante de la religion dans la sphère publique dans la modernité récente. Dans la lignée du « material turn », cette étude dépasse l’idée de « croyance » comme catégorie centrale et cherche à comprendre comment les combinaisons de populations, de matérialités et de pratiques se co-constituent les uns les autres et sont sensibles aux régimes de pouvoir.

Elle examine comment ces méga-églises - avec leurs pasteurs célèbres, leurs offices ressemblant à des boîtes de nuit, leurs groupes de louange primés, leurs édifices semblables à des entreprises et leur utilisation intensive des médias sociaux - véhiculent enthousiasme, modernité et cosmopolitisme dans un pays où le pentecôtisme est associé aux pauvres, à la corruption et à la marginalité.

26367
2021-2022
Époque contemporaine (1789-...)
Amérique centrale et du Sud