Accueil / Résidents / Elieth Eyebiyi

Elieth Eyebiyi

Chercheur
DHI CREPOS Sénégal
Economies de l'informalité : contrebande de carburant, risques et urbanité en Afrique de l'Ouest
01 septembre 2021 -
30 juin 2022
Anthropologie sociale et ethnologie
FacebookTwitter

Elieth Eyebiyi est actuellement chercheur au DHI CREPOS Sénégal au sein d'un programme transnational consacré à la bureaucratisation et est attaché au LASDEL Bénin/Niger. Il est titulaire d'un doctorat en sociologie et anthropologie (Bénin) et en études urbaines (Canada). Il est professeur associé en migration et développement, ainsi qu'en méthodologie qualitative. Ses travaux portent sur l'informalité aux frontières et étudient les relations entre les enjeux de gouvernance, de mobilité et de développement en Afrique de l'Ouest. Il a été résident de l’Institut d’études avancées de Princeton, du Swedish Collegium, de l'EHESS, de l’Institut d’études avancées de Stellenbosch et de l'Université d'Edimbourg.

Sujets de recherche

Informalité et Urbanité, Mobilité et Migration, Risques et Inégalités, Gouvernance et Développement, Pays du Sud

Economies de l'informalité : contrebande de carburant, risques et urbanité en Afrique de l'Ouest

Fondé sur des travaux de terrain empiriques à long terme, ce travail interdisciplinaire déconstruit les aspects normatifs de l'informalité en donnant la parole aux démunis et aux acteurs impliqués dans le commerce de la débrouillardise, légalement interdit mais socialement toléré. Il réintroduit dans cette analyse des éléments d’urbanité afin de comprendre en profondeur les nouvelles dynamiques socio-spatiales qui se produisent en matière d'inégalité et de maîtrise des risques liés à la contrebande de carburant dans les économies des villes frontalières d'Afrique de l'Ouest.

Les discours scientifiques et politiques existants tendent à réduire l'informalité au secteur informel, à la sphère du travail capitaliste et adoptent souvent une vision juridico-légale. Le projet cherche à remettre en question ce cadre d'analyse. Ainsi, il montre comment l'informalité, d'une part, transcende la perspective économique du secteur informel, réintègre les relations sociales dans le fonctionnement économique local et influence les échelles nationales. D'autre part, elle intègre les individus marginalisés et les acteurs sans protection sociale dans le tissu économique des espaces urbains. Par l’observation de personnes marginalisées impliquées dans la contrebande de carburant, ce projet étudie les relations sociales, la maîtrise des risques dans un contexte d'incertitude, la vie quotidienne de la production d’informalité à la marge et la manière dont cela influence l'économie formelle dans les nouveaux espaces urbains.

Publications clé

Eyebiyi Elieth, « Etudier l'Etat à partir de l'informalité. Répression et résistances autour du commerce informel de carburant », in Lien Social et Politiques, vol 76, 2016, pp. 77-95. https://doi.org/10.7202/1037066ar

Eyebiyi Elieth, “Migration im Fokus der Weltpolitik”, in Migration und Entwicklung: Globale Wanderungen menschengerecht gestalten, Almanach Entwicklungspolitik 2019, Caritas-Verlag, 2018, 340 p.

Eyebiyi Elieth, Mendy A. (Dir.), Mobilités, circulations et frontières. Migrations, mobilités et développement en Afrique, Tome 1, Éditions Daraja Press et LASDEL, 2019, 294 p.

26351
2021-2022
Époque contemporaine (1789-...)
Afrique subsaharienne