Accueil / Résidents / Geir Bjarne Asheim

Geir Bjarne Asheim

Professeur
Université d'Oslo
Analyses de l’équité intergénérationnelle : extensions aux cas de population variable et d’incertitude
16 janvier 2012 -
15 juin 2012
Économie et finances
FacebookTwitter

Geir Bjarne Asheim est licencié en mathématiques et en économie de l’université de Bergen, Norvège, et docteur en économie de l’université de Californie, à Santa Barbara. Professeur d’économie à l’université d’Oslo depuis 1994, il a occupé des postes de professeur invité dans de nombreuses universités américaines incluant Cornell, Harvard, Northwestern et Stanford. Ses principaux domaines de recherche sont : (1) la théorie des jeux, sur laquelle il a publié The Consistent Preferences - Approach to Deductive Reasoning in Games (2006), ainsi que de nombreux articles spécialisés (l’un d’entre eux ayant obtenu le Royal Economic Society Prize) ; (2) l'équité intergénérationnelle, au sujet de laquelle il publie depuis plus de vingt-cinq ans. Geir Asheim se consacre actuellement à l’axiomatisation de l'équité intergénérationnelle, recherche notamment motivée par la nécessité de résoudre le conflit intergénérationnel induit par le changement climatique.

Mes recherches sur l’équité intergénérationnelle ont principalement porté sur l’évaluation des flux infinis de consommation dans le cas d’une suite infinie de générations non-imbriquées. Mes travaux considèrent des propriétés ayant une portée éthique (appelées axiomes) que l’on peut souhaiter imposer au classement de différentes distributions du bien-être entre les générations ; il s’agit de découvrir quels critères satisfont tous ces axiomes. Un exemple récent est le critère étendu d’utilitarisme escompté dépendant du rang (CEUEDR) proposé par Stéphane Zuber et que nous avons analysé dans un article co-écrit avec lui (Zuber et Asheim, Justifying Social Discounting : the Rank-discounted Utilitarian Approach, 2010). Ce critère représentable numériquement satisfait l’Anonymat fort, un principe d’égale considération des générations. L’analyse axiomatique est pertinente pour éclairer les conflits distributifs entre générations, dont un exemple emblématique est la question du changement climatique. Pour pouvoir mettre en pratique les critères qui en résultent, il faut que ceux-ci puissent prendre en compte la taille variable de la population au cours du temps et l’incertitude quant aux effets des politiques mises en oeuvre. La principale question à laquelle ce projet de recherche s’attache à répondre est de savoir comment les analyses de l’équité intergénérationnelle et le CEUEDR en particulier peuvent être étendus aux cas d’une population variable et de l’incertitude.

266
2011-2012
Époque contemporaine (1789-...)
Monde ou sans région
g.b.asheim@econ.uio.no