Accueil / Résidents / Michel Al-Maqdissi

Javad Tabatabai

Professeur
Université de Téhéran
D'une révolution à l'autre en Iran. Contribution à une théorie des révolutions
01 mars 2011 -
31 décembre 2011
Sciences politiques
FacebookTwitter

Né en 1945 à Tabriz, Javad Tabatabai est professeur émérite et vice-doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques de l’université de Téhéran. Après avoir mené des études de théologie, de droit et de philosophie, il a obtenu un doctorat d’Etat en philosophie politique à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, qui portait sur la philosophie politique de Hegel. Il a été invité au Wissenschaftskolleg de Berlin, ainsi qu’au Moynihan Institute of Global Affairs de l’université de Syracuse. Il a publié une dizaine de livres consacrés à l’histoire des idées politiques en Europe et en Iran. Il est Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques (promotion du 14 juillet 1995).

Il s’agit d’une étude des révolutions de 1905 et de 1979 en Iran. Par la première, constitutionnelle, ce pays sortit de sa longue période de moyen âge et devint le premier pays islamique à instaurer un Etat de droit, tandis que la deuxième, islamique, fut une importante tentative de liquidation de tous les acquis de la révolution constitutionnelle. Ces deux types de révolutions, malgré leurs différences et l’influence des révolutions historiques — de la Révolution d’Angleterre de 1688 à la révolution d’Octobre, en passant bien sûr par la Révolution française —, n’en demeurent pas moins deux lectures de l’islam. Ces deux lectures sont à leur tour deux approches de la modernité par les pays islamiques. Tandis que la révolution constitutionnelle en Iran tentait une ouverture sans précédent à la modernité par une lecture juridique de l’islam, la révolution islamique a fait de l’islam une idéologie du combat contre la modernité.

235
2010-2011
Époque contemporaine (1789-...)
Afrique du Nord, Proche et Moyen-Orient