Accueil / Résidents / Julie Pollard

Julie Pollard

Maître d'enseignement et de recherche
Université de Lausanne
Le marché comme moteur des politiques sociales
01 février 2020 -
30 juin 2020
Sciences politiques
FacebookTwitter

Julie Pollard, spécialiste d’analyse des politiques urbaines, est maître d’enseignement et de recherche en science politique à l’Université de Lausanne. Elle a enseigné auparavant à Sciences Po Paris et à l’Institut d’études politiques de Grenoble. Elle a une formation en science politique, sociologie et études urbaines. Elle a récemment publié un ouvrage sur les promoteurs immobiliers et les politiques du logement en France : L’Etat, le promoteur et le maire : la fabrication des politiques du logement (Presses de Sciences Po, 2018). Ses articles ont été publiés dans : Gouvernement et action publique ; Géographie, Economie, Société ; Revue internationale de politique comparée ; Revue française de science politique ; Public Administration ; IJURR etc.

Sujets de recherche

Politiques publiques : sociologie de l’action publique, sociologie des groupes d’intérêt, gouvernance multi-niveaux, comparaison européenne et infranationale, approches qualitatives. Etudes urbaines : logement, acteurs immobiliers, marchés immobiliers, requalification urbaine, services urbains (énergie, déchets)

Le marché comme moteur des politiques sociales : Une économie politique de la requalification urbaine

Dans un contexte de raréfaction des ressources publiques, le recours aux acteurs privés est devenu un mode de gestion des politiques publiques de plus en plus répandu. Libéralisation, privatisation, désengagement de l’Etat : autant de dynamiques qui accordent un rôle croissant aux acteurs et logiques du privé dans l’action publique en Europe, y compris dans les politiques sociales.

Empiriquement, ma recherche porte sur les politiques de requalification urbaine de deux métropoles européennes : Paris et Berlin. Elle analyse l’apparition d’un impératif de mobilisation du marché dans deux pays caractérisés par une histoire longue d’interventionnisme public. Elle vise à comprendre comment, graduellement, les acteurs publics, locaux et nationaux, ont mis en place des instruments pour mobiliser les acteurs privés afin de revitaliser des quartiers en difficulté.

À quel prix les acteurs privés prennent-ils le relais des acteurs publics ? Quels sont les effets de ces processus de mise en marché ? Jusqu’où bouleversent-ils la structuration et la gouvernance de ces territoires ?

20612
2019-2020
Époque contemporaine (1789-...)
Europe occidentale