Accueil / Résidents / Laurence T. Maloney

Laurence T. Maloney

Professeur
Université de New York
Quand décider de ne pas décider : métacognition et incertitude
01 septembre 2019 -
31 janvier 2020
Psychologie
FacebookTwitter

Laurence T. Maloney est actuellement professeur de psychologie et des sciences neurales à l'Université de New York. Il a obtenu son doctorat en psychologie à l'Université de Stanford en 1985, une maîtrise en statistique mathématique - également de Stanford - en 1982 et un baccalauréat en mathématiques de l'Université Yale en 1973. En 1987, il a obtenu avec d'autres collègues le Troland Award de l'Académie nationale des sciences et, en 2008, il a reçu le Humboldt Research Prize. En 2014, il a été sélectionné comme boursier Fulbright et en 2015-2016, il a été nommé boursier Guggenheim. Il est également membre de plusieurs sociétés scientifiques.

Sujets de recherche

Applications de la théorie de la décision statistique à la prise de décision, aux jugements perceptuels et à la planification du mouvement. Théorie des jeux, coordination et coopération, bluff.

Quand décider de ne pas décider : métacognition et incertitude

Dans de nombreuses activités, les organismes choisissent des actions en fonction d'une évaluation de la valeur pour eux des résultats possibles (alimentation, sécurité, etc.) et de la probabilité associée à chaque résultat possible. La façon exacte dont les actions sont choisies et la façon dont la probabilité influe sur les choix sont des questions centrales dans de nombreuses disciplines : la théorie de l'alimentation biologique, les neurosciences systémiques, la prise de décisions économiques, la psychologie perceptuelle et la planification du mouvement. Nous nous concentrerons sur les cas dans ces disciplines où l'organisme n'a qu'une connaissance imparfaite de la probabilité. En opposant, par exemple, le pari "pile ou face" d'une pièce de monnaie, où la probabilité du résultat est connue,  à un pari sur la probabilité de la pluie mardi prochain. Il est probable qu'il pleuve mardi prochain, mais il est peu probable que vous ou quelqu'un d'autre le sachiez exactement. Nous examinons tout d'abord dans quelle mesure l'organisme connaît sa propre incertitude au sujet de la probabilité (métacognition) et, ensuite, comment il évalue la valeur de l'information qui pourrait réduire l'incertitude au sujet de la probabilité : combien paieriez-vous pour un bulletin météorologique pour mardi prochain ?

20619
2019-2020
Autre
Monde ou sans région