Accueil / Résidents / Linda Williams

Linda Williams

Professeur
Université de Californie Berkeley
L'imagination mélodramatique en France et en Amérique
01 septembre 2019 -
31 janvier 2020
Littératures
FacebookTwitter

Linda Williams est professeure émérite à l'Université de Californie Berkeley dans les départements de cinéma et médias, et de rhétorique. Elle a reçu un Distinguished Teaching Award de l'UC Berkeley (2004) et le Career Achievement Award de la Society for Cinema and Media Studies (2014). Ses recherches portent notamment sur les études psychanalytiques du cinéma surréaliste, la critique du cinéma féministe et l'analyse de l'histoire et de la forme du genre cinématographique pornographique. Ses livres les plus récents sont Screening Sex (Duke, 2008), une histoire de la révélation et de la dissimulation du sexe au cinéma, et On The Wire (Duke 2014) sur la série HBO.   

Sujets de recherche

Film, theâtre, littérature, culture populaire, pornographie, melodrame, sexualité, littérature comparée. Théorie féministe du film, race.

L'imagination mélodramatique en France et en Amérique

Ce projet trans-culturel, trans-médial, vise à démontrer de la modernité et  la portée du mélodrame à travers une étude comparative des cultures française et américaine. Communément considéré comme un genre théâtral issu des rêves des Lumières - ainsi que des cataclysmes - de la Révolution française, le mélodrame a été alternativement méprisé et apprécié par les spécialistes des deux côtés de l'Atlantique. Peu d'érudits, cependant, se sont demandé ce qui constitue la définition changeante du mélodrame à travers l'histoire de ces deux cultures, les plus influentes : la France comme lieu de naissance et l'Amérique comme producteur de la vulgarisation la plus influente, via Hollywood, de ce format. Mon but, à travers ce projet comparatif, est d’identifier les différents formes de mélodrames interprétés par ces deux cultures, non pas pour découvrir la "vraie" signification mais plutôt pour comprendre une "transvaluation" de la définition souvent arrêtée de ce terme. Je demande ce qu'était le mélodrame sur scène dans la France du XIXe siècle, où naît le terme de « mélodrame », c'est-à-dire un drame avec musique. Comment a-t-il évolué au cours du XIXe siècle ? Quelle a été la continuité de son expression mouvante dans les deux cultures aux XXe et XXIe siècles, quand le mélodrame passait du théâtre au cinéma et à la télévision ?

 

20617
2019-2020
Autre
Europe occidentale