Accueil / Résidents / Monika Fludernik

Monika Fludernik

Professeur
Université de Fribourg en Brisgau
Diachronic Narratology: Late Medieval and Early Modern English Prose Narrative
01 octobre 2014 -
30 juin 2015
Linguistique
FacebookTwitter

Monika Fludernik, née en 1957, est professeure de littérature anglaise à l’Université de Freiburg en Allemagne et directrice de l’école de second cycle “Narration factuelle et fictionnelle” (GRK 1767), financée par la Fondation allemande pour la recherche. Elle a étudié l’anglais, la philologie indo-européenne, les mathématiques et l’histoire à l’Université de Graz en Autriche et rédigé une thèse sur « Les voix du narrateur et des personnages dans Ulysses » sous la direction de F. K. Stanzel. Sa thèse d’habilitation a été publiée sous le titre The Fictions of Language and the Languages of Fiction (Routledge, 1993). Elle est l’auteure de An Introduction to Narratology (Routledge, 2009) ainsi que de Towards a ‘Natural’ Narratology (Routledge, 1996) qui a reçu le Perkins Prize. Son ouvrage sur le romancier postmoderne britannique Gabriel Josipovici, intitulé Echoes and Mirrorings: Gabriel Josipovici’s Creative Oeuvre (Peter Lang, 2000), est la première monographie sur cet écrivain contemporain majeur. Elle travaille actuellement à l’écriture d’un ouvrage sur les métaphores carcérales et sur la question des narrations factuelles versus fictionnelles, en se concentrant sur la description et les mentalités collectives, en particulier dans une perspective diachronique. Son projet à l’IEA se concentre sur les récits factuels et fictionnels de la fin du moyen-âge et à la renaissance.

Mon projet de recherche porte sur le sujet «Diachronie narrative: Narrations en prose de la fin du XVe siècle au début du XVIIe siècle». Je souhaite analyser deux genres, le roman en prose et le récit populaire factuel et pseudo-factuel. Les textes sélectionnés seront examinés en profondeur dans le but de démontrer l'évolution des formes et de leurs fonctions dans la période en question. L'objectif le plus important de ce projet de recherche sera de déterminer si les catégories de la narratologie classique (Gérard Genette en particulier) sont aptes à décrire toutes les caractéristiques de la prose narrative de la Renaissance anglaise et des textes factuels, ou s'il convient de modifier les modèles narratifs afin qu'ils puissent être appliqués à toutes les formes historiques du récit.

Atelier organisé par Monika Fludernik, résidente à l'IEA de Paris, et le CRAL (UMR 8566)
03 Mar 2015 15:00 -
03 Mar 2015 17:00,
Paris :
Le problème de l'intermédialité dans la narratologie
475
2014-2015
Époque moderne (1492-1789)
Europe occidentale