Accueil / Résidents / Mykola Riabchuk

Mykola Riabchuk

Directeur de recherche
Académie des sciences d'Ukraine
Institut d'études politiques et des nationalités
La « crise ukrainienne » revisitée : valeurs, intérêts et renaissance de la « géopolitique »
01 septembre 2021 -
30 juin 2022
Sciences politiques
FacebookTwitter

Mykola Riabchuk est directeur de recherche à l'Institut d'études politiques et des nationalités de l'Académie des sciences d'Ukraine et maître de conférences à l'université de Varsovie. Il est également président d'honneur du centre PEN ukrainien et président du jury du prix international "Angelus". Il a beaucoup écrit sur la société civile, la construction de l'État-nation, le nationalisme, l'identité nationale, la politique est-européenne et la transition postcommuniste. Cinq de ses livres ont été traduits en polonais, et un en français, allemand, serbe et hongrois. Son travail a été récompensé par un grand nombre de prix et de bourses nationaux et internationaux, notamment les bourses Fulbright (1994, 2016), Reagan-Fascell (2011) et EURIAS (2013).

Sujets de recherche

Postcommunisme, Politique est-européenne, Relations internationales (Ukraine/Russie, Ukraine/UE), Nationalisme, Identité nationale, Construction nationale

La « crise ukrainienne » revisitée : valeurs, intérêts et renaissance de la « géopolitique »

La « crise ukrainienne » qui dure depuis 2014 et affecte l'ensemble de la vie politique européenne, est à examiner comme une interaction complexe et, dans certains cas, un renforcement conjoint de quatre crises différentes : la crise de l'identité ukrainienne et de la construction d'un état-nation ; la crise de l'identité russe et de la construction d'une nation moderne à partir d’un empire obsolète ; la crise de la vision traditionnelle occidentale et orientalisante de l'Europe de l'Est, souvent accompagnée d'un russo-centrisme persistant ; et la crise internationale, principalement des institutions de l'UE incapables de produire une politique étrangère commune et de répondre de manière adéquate aux défis extérieurs.

Le projet étant déjà avancé et ses deux premières parties largement achevées, cette étude se concentre désormais sur les (mauvaises) représentations internationales de la « crise » : la façon dont elle est nommée et présentée dans les médias, les déclarations officielles, les publications universitaires et les groupes de réflexion. Quelles sont les implications de ces représentations discursives pour les politiques occidentales ? Un défi en particulier est l'étude de la « boîte noire » institutionnelle dans laquelle les politiques et décisions spécifiques sont le résultat d'interactions complexes entre divers agents qui défendent leurs propres valeurs, intérêts et qui disposent, en règle générale, de connaissances insuffisantes. À ce stade, cette recherche requiert une certaine communication personnelle et des entretiens semi-structurés avec des experts, des politiciens anciens et actuels et des diplomates.

Le principal résultat de l'étude devrait être un livre, publié en deux langues - par un éditeur ukrainien et à l’international.

Publications clé

Riabchuk Mykola, Eastern Europe since 1989: Between the Loosened Authoritarianism and Unconsolidated Democracy, Studium Europy Wschodniej, 2020, 208 p.

Riabchuk Mykola, At the Fence of Metternich’s Garden. Essays on Europe, Ukraine, and Europeanization, ibidem Verlag, 2021, 256 p.

Publication récente

Riabchuk Mykola, "Shifting the Wall Further East. Kundera’s ‘Tragedy of Central Europe’ Three Decades Later", in Aspen Review, n°1, 2021.

26365
2021-2022
Époque contemporaine (1789-...)
Europe orientale