Accueil / Résidents / Terence Cave

Terence Cave

Professeur
Université d'Oxford
L’objet littéraire en tant que paradigme de la cognition
01 février 2020 -
30 juin 2020
Littératures
FacebookTwitter

Terence Cave est professeur émérite de littérature française à l’Universite d’Oxford et Fellow émérite du St John’s College, Oxford. Au cours d’une carrière passée principalement à Oxford, il a également été professeur associé dans plusieurs universités aux États-Unis, en France et en Norvège. Il est membre de la British Academy et à titre honoraire du Gonville and Caius College, Cambridge, ainsi que docteur honoris causa de l’Université de Londres (Royal Holloway). En 2009, il a reçu le Prix Balzan International pour le domaine de la littérature depuis 1500. Son ouvrage le plus récent, Thinking with Literature: Towards a Cognitive Criticism (2016, Oxford University Press), offre de nouvelles perspectives sur la relation entre les études littéraires et le champ interdisciplinaire des études cognitives.

Sujets de recherche

Littérature et culture françaises de la Renaissance; les Essais de Montaigne; littérature et poétique européennes; poésie lyrique et chant; approches cognitives de la littérature.

L’objet littéraire en tant que paradigme de la cognition

Mes recherches actuelles constituent la dernière phase d’un projet à long terme. Mon objectif d’ensemble consiste à trouver les moyens d’intégrer les études littéraires au champ interdisciplinaire des recherches cognitives, sans effacer les propriétés spécifiques de la littérature elle-même, celles qui en font un aspect fondamental et persistant des cultures humaines. Une telle approche insistera sur une lecture approfondie des textes littéraires, ainsi que des contextes culturels, mais toujours dans un cadre lié aux apports des sciences cognitives. Au cours de ma résidence à l’IEA, je me concentrerai surtout sur les possibilités offertes par de nouvelles perspectives en archéologie et anthropologie cognitives. En tant qu’objets fabriqués, les œuvres littéraires appartiennent à une classe d’objets complexes, capables d’être conservés et imprégnés de souvenirs culturels et généalogiques. Ce sont avant tout des objets cognitifs, c’est à dire qu’ils véhiculent des entrecroisements élaborés de pensées, d’émotions, d’imaginations contrefactuelles, et d’expériences incarnées. Puisqu’ils sont fabriqués en vue d’un usage à long terme, toute cette activité cognitive devient accessible à des lecteurs ou spectateurs qui sont susceptibles d’être éloignés dans le temps autant que dans l’espace. Tout comme la cognition humaine elle-même, ces objets se caractérisent par leur souplesse et leur capacité d’adaptation : ils se prêtent à de multiples formes de traduction et de réutilisation. Ils peuvent ainsi être considérés comme des paradigmes de comportement cognitif, dont ils mettent en lumière les contraintes et les possibilités particulières : ils interrogent les limites d’une certaine manière de vivre dans l’écologie humaine.

20599
2019-2020
Époque moderne (1492-1789)
Europe occidentale