Accueil / Evénements / God’s Warriors in the Most Christian Kingdom: a Reconsideration of the French Religious Wars

God’s Warriors in the Most Christian Kingdom: a Reconsideration of the French Religious Wars

26 jui 2019 13:30 - 14:00
MB4.2 (Macadam Building)
King's College London
Strand
Londres
WC2R 2LS
FacebookTwitter

Conférence de Penny Roberts (résidente 2018-2019 de l'IEA de Paris) dans le cadre du colloque "Religion and War. From Antiquity to Early Modernity"

À propos du colloque

Ce colloque, organisé par les départements des Lettres classiques et des Études sur la Guerre et le Sir Michael Howard Centre for the History of War du King's College London, marquera le lancement d'un nouveau réseau international de recherche, "Religion and War through the Ages", dont la vocation sera d'explorer les corrélations entre religion et guerre depuis l'antiquité à aujourd'hui.

Avec une large couverture géographique englobant le bassin méditerranéen, le Proche-Orient, l'Afrique du Nord et l'Europe, et prenant l'Antiquité classique comme point de départ, mais remontant aussi loin que le deuxième millénaire avant notre ère et jusqu'à la colonisation westphalienne de 1648, ce colloque sera une exploration comparative et interculturelle de la question permanente du rôle de la religion pour motiver, guider et expliquer les causes et la conduite des guerres.

Quel rôle les idées religieuses jouent-elles dans les conflits humains ? Citant le commandement divin direct ou se faisant passer pour les gardiens des intérêts divins, cherchant activement l'approbation divine ou tirant leur courage d'un soutien divin imaginaire, les armées de l'Antiquité à nos jours et dans diverses régions et cultures, se sont affrontées les unes aux autres. Le colloque examinera des cas et des contextes historiques spécifiques qui illustrent l'influence de la religion sur la guerre, de la motivation aux règles de conduite. Les principaux thèmes abordés seront les suivants : les revendications des différents ensembles de croyances religieuses qui, dans le passé, ont été à l'origine de la guerre ; les conditions dans lesquelles les considérations religieuses sont devenues une force dominante parmi les raisons pour et contre la guerre ; le rôle joué par la religion dans l'intensification de la guerre ou la limitation de la violence et comment cette influence se fait sentir ; enfin, l'incidence de la guerre dans les sociétés passées sur la religion, qui, à son tour, a été affectée par la conduite des guerres dans ces sociétés.

Résumé

​Les guerres de religion françaises sont souvent présentées comme la quintessence de la guerre religieuse et le roi de France le plus chrétien a présidé à la guerre civile la plus sanglante et la plus conflictuelle de la période de la Réforme. Les "guerres" ou "troubles", comme les appellent les contemporains, divisent l'armée française, dressant les anciens nobles camarades les uns contre les autres. Leur motivation était, et est souvent perçue comme étant cyniquement motivée par l'intérêt personnel et l'avidité pour le pouvoir plutôt que par une vocation supérieure. En effet, à bien des égards, les guerres n'étaient pas différentes sur le plan religieux de celles qui les ont précédées, les victoires et les morts au combat déterminant de quel côté Dieu était. Cependant, on fera valoir qu'il y avait un nouveau degré d'intensité dans une lutte qui était formulée en termes spirituels et qui contribuait à une lutte internationale plus large entre protestants et catholiques.


Plus d'informations (site du colloque)

Les réseaux confessionnels clandestins à l’époque des guerres de religion en France
01 février 2019 - 30 juin 2019
18094
26 Jui 2019 14:00
Penny Roberts
Non
21763
Conférences, interventions et entretiens
Londres
Époque moderne (1492-1789)
Europe occidentale
Histoire