Accueil / Résidents / Adam Mestyan

Adam Mestyan

Maître de conférences
Université Duke
La royauté arabe contemporaine : islam et nationalisme dans les monarchies arabes des années 1910-1950
01 septembre 2018 -
30 juin 2019
Histoire
FacebookTwitter

Adam Mestyan est professeur assistant en histoire à l’université Duke. Il a enseigné à l’université d’Oxford et a bénéficié de plusieurs bourses, notamment de la part de la Society of Fellows de l’université Harvard. Il est diplômé de l’Université d’Europe centrale et de l’université Loránd Eötvös (Budapest). Son dernier ouvrage, Arab Patriotism: The Ideology and Culture of Power in Late Ottoman Egypt (Princeton, 2017), explore la construction de l’Égypte moderne à travers une histoire sociale des institutions, des théâtres musicaux et de la presse arabe dans le contexte de l’Empire ottoman tardif.

Sujets de recherche

Moyen-Orient contemporain ; nationalisme arabe ; histoire transnationale et régionale de la Méditerranée ; microhistoire mondiale ; théories du nationalisme ; islam et industrialisation ; sociologie historique des élites arabes ; histoire urbaine mondiale ; histoire de la souveraineté ; histoire de la littérature politique arabe ; presse arabe ; histoire sociale du théâtre arabe

La royauté arabe contemporaine : islam et nationalisme dans les monarchies arabes des années 1910-1950

Mon projet de recherche, La royauté arabe contemporaine, est une histoire sociale comparée des idéologies et des pratiques monarchistes arabes entre la fin du XIXe siècle et les années 1950 dans les pays arabes post-ottomans : Égypte, Émirat de Transjordanie, Irak, Syrie et Hedjaz/Arabie Saoudite. Le projet examine les idées loyalistes d’intellectuels, de marchands, de propriétaires terriens, d’érudits religieux et d’hommes d’État (groupe que je qualifie de « notables ») arabes à l’ère du colonialisme capitaliste et du système des mandats. Dans le cadre d’une comparaison avec les idéologies d’autres monarchies eurasiennes de l’époque, j’avance l’idée que le monarchisme arabe était une forme novatrice d’idéologie politique des élites, qui entendait légitimer et historiciser les réalités politico-économiques de fait du contexte colonial. Je m’appuie sur la notion de royauté arabe contemporaine comme concept heuristique pour décrire la racialisation (arabisation) de la souveraineté monarchique à cette période particulière. Les idées juridiques et même religieuses à propos du pouvoir royal ne provenaient pas de la théologie musulmane ; elles ont été élaborées par les élites musulmanes et chrétiennes dans une tentative de promouvoir un discours d’indépendance.

15 Nov 2018 13:00 -
15 Nov 2018 15:00,
Paris :
The Monarchical Order - Internationalization, Vassal Kings, and Legitimate Independence in Afro-Eurasia, 1820s-1930s

Projet de recherche : "La royauté arabe contemporaine : islam et nationalisme dans les monarchies arabes des années 1910-1950"
18052
2018-2019
Époque contemporaine (1789-...)
Afrique du Nord, Proche et Moyen-Orient