Accueil / Résidents / Allan Greer

Allan Greer

Professeur
Université McGill, Canada
La Formation de la propriété et la dépossession des autochtones en Amérique du Nord (XVIe - XVIIIe siècle)
01 octobre 2013 -
31 décembre 2013
Histoire
FacebookTwitter

Allan Greer est professeur d’histoire et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur l’Amérique du Nord coloniale à l’Université McGill. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire du Québec, la Nouvelle France et l’Amérique du Nord coloniale qui ont remporté plusieurs prix nationaux et internationaux. Le plus récent, La nouvelle France et le monde, cherche à situer l’histoire et l’historiographie de la Nouvelle France dans le contexte large de l’Atlantique et de l’hémisphère nord.

Ses recherches actuelles portent sur la question de la formation de la propriété en Amérique du Nord et ont reçu le soutien du Social Science and Humanities Research Council, de la Fondation John Simon Guggenheim et de la fondation Killam.

L'histoire de la formation de la propriété terrienne et la dépossession des peuples indigènes en Nouvelle Espagne, Nouvelle France et Nouvelle Angleterre sont au coeur du projet de recherche mené à l'IEA de Paris. Le projet est comparatif (englobant trois empires), inclusif (il considère autant les tenures amérindiennes que celles d’origine européenne) et axé sur la pratique plutôt que la théorie. Il concerne un cadre chronologique allant du XVIe au XVIIIe siècle et analyse les processus par lesquels ont émergé les formes de propriété terrienne des colons ainsi que la façon dont les populations autochtones ont été dépossédées de leurs tenures.

Conférence de Catherine Desbarats et Alain Greer, ancien résident à l'IEA de Paris (2013)
04 Jui 2014 14:00 -
04 Jui 2014 15:30,
Paris :
North America from the Top Down: Visions of New France
13 Nov 2013 12:00 -
13 Nov 2013 13:00,
Land, Property and Colonization: Some Conceptual Issues.
424
2013-2014
Époque moderne (1492-1789)
Amérique du Nord