Accueil / Evénements / Hymne à la liberté

Hymne à la liberté

31 jan 2019 18:30 - 20:30
Institut d'études avancées de Paris
17 quai d'Anjou
Hôtel de Lauzun
75004 Paris
information@paris-iea.fr
FacebookTwitter

Histoire de la rédaction, à Ferney, du Dictionnaire Philosophique de Voltaire

Lecture-spectacle par le Magasin d’Écriture Théâtrale, dirigé par Jean-Claude Idée, dans le cadre de la Nuit des Idées à l’IEA de Paris, « Rassembler, légitimer et diffuser le savoir, hier, aujourd’hui et demain. De l’Encyclopédie des philosophes au Web participatif »

Introduction de Nicholas Cronk, professeur à l’Université d’Oxford et directeur de la Fondation Voltaire


Présentation

Un rappel de l’actualité des Lumières

Le Dictionnaire philosophique portatif paraît à Genève, en 1764, clandestinement et sans nom d’auteur, pour éviter la censure. Pourtant, il s’agit bien de l’œuvre capitale et du testament philosophique de Voltaire, dans lequel il exprime toute sa pensée. Il écrit : « Je me suis fait, dans l’ordre alphabétique, mot par mot, un petit tribunal, assez libre, où comparaissent la superstition, le fanatisme, l’extravagance et la tyrannie ». L’abominable petit livre est condamné par le Parlement de Paris en 1765 et mis à l’index par le Vatican la même année. En 1766, l’exemplaire que possédait le Chevalier de La Barre est cloué sur son torse et brûlé avec lui en place publique, tous deux condamnés pour impiété…

Voltaire a mis plus de 17 ans à composer ce Dictionnaire philosophique, journal intime de son cheminement idéologique et fruit de son accomplissement personnel. Il le rédige à Ferney alors que, fortune faite et ne dépendant plus ni d’un roi ni d’un état, il peut enfin exprimer totalement ses idées. Il devient à soixante ans, le premier intellectuel européen libre.

On trouve dans ce livre de quoi s’instruire et même s’amuser — car l’humour voltairien est partout présent — mais aussi de quoi s’exercer à la pensée complexe. Il est donc tout naturel qu’il fournisse la matière d’une pièce, qui donne à réfléchir tout autant qu’elle divertit. La lecture par des comédiens d’extraits de l’« Hymne à la Liberté » de Jean-Claude Idée nous donne la possibilité de découvrir ou redécouvrir un texte majeur de Voltaire et d’en saisir le caractère éminemment actuel, avec l’éclairage du professeur Nicholas Cronk, un des tous meilleurs spécialistes mondiaux du philosophe.

Un outil pédagogique

Le spectacle « Hymne à la liberté » n’est pas qu’un divertissement intelligent, il constitue également un outil que peuvent s’approprier des enseignants pour ouvrir les élèves à la pensée de Voltaire et plus largement des Lumières. Pour ce faire, il alterne la lecture d’articles du Dictionnaire philosophique et le récit de la vie du Philosophe à Ferney, illustrée d’extraits de sa correspondance.

La lecture-spectacle, à quatre voix, permet en outre de faire entendre le discours prononcé par Victor Hugo à l’occasion du 100ème anniversaire de la mort de Voltaire.De cette manière, les extraits de l’œuvre sont contextualisés par une biographie et éclairés par la pensée du plus grand auteur du 19ème siècle. Hugo se positionne en effet comme le fils spirituel de Voltaire et des Lumières et nous livre, à cette occasion, une synthèse magistrale de l’Esprit français.

Cette triple approche est complétée par une proposition interactive : il peut être demandé au public de voter afin de déterminer quels sont les articles du Dictionnaire philosophique qu’il souhaite entendre. Ces votes à main levée peuvent être significatifs lorsqu’il s’agit, par exemple, de choisir d’entendre ou l’article : « Athéisme » ou l’article : « Religion ».
Cette méthode peut inciter les spectateurs à lire ensuite les articles qu’ils n’ont pas pu entendre. Nous suivons en ceci la proposition faite par Voltaire lui-même dans sa préface : « Les livres les plus utiles sont ceux dont les lecteurs font eux-mêmes la moitié (…) ».

Cette lecture sera suivie de deux tables rondes interactives sur l’évolution des modes de mise en forme, légitimation et diffusion du savoir d’hier à aujourd’hui.

31 janvier 2019, 18:30 - 20:30
J’accepte que les données recueillies par l’IEA de Paris à partir de ce formulaire fassent l’objet d’un traitement informatique destiné aux services administratifs de l’institut. Elles sont collectées et traitées dans la finalité de l’accueil de l’événement et de l’établissement de statistiques.
Les données peuvent être transmises aux partenaires institutionnels de l’institut, aux organisateurs tiers de l’événement et aux membres de l’équipe de l’institut.
Leur durée de conservation n’excède pas trois ans.
La collecte des données est obligatoire pour pouvoir participer à un événement à l’institut.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée en 2004, et au Règlement général sur la protection des données, vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification et d’opposition en vous adressant à : Institut d’études avancées de Paris, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris, France, information@paris-iea.fr.
Voltaire et l'Angleterre : les “Lettres philosophiques” aux origines des Lumières
01 octobre 2013 - 30 juin 2014
30 juin 2014
415
31 Jan 2019 20:30
Nicholas Cronk
Oui
19488
Conférences, interventions et entretiens
Paris
Époque contemporaine (1789-...)
Europe occidentale
Musique, musicologie et arts de la scène