Accueil / Résidents / Andrew Kahn

Andrew Kahn

Professeur
Université d'Oxford
Lumières en Russie: Histoire de la pensée éclairée au XVIIIe siècle
01 septembre 2018 -
30 juin 2019
Littératures
FacebookTwitter

Andrew Kahn est professeur de littérature russe, ainsi que chercheur et tuteur à St Edmund Hall à l’université d’Oxford. Dernièrement, il a cosigné A History of Russian Literature (Oxford, 2018), et a traduit et publié, en collaboration avec Kelsey Rubin-Detlev, un recueil de lettres choisies de la Grande Catherine (Oxford, 2018). Son ouvrage Pushkin’s Lyric Intelligence (Oxford, 2008) a reçu une mention honorable de la part de la Modern Language Association. Il a bénéficié d’une bourse de recherche senior du Leverhulme Trust.

Sujets de recherche

Lumières russes dans leur contexte européen comparé ; œuvre d’Alexandre Pouchkine ; poésie russe ; récits de voyage (du XVIIIe siècle) ; la nouvelle en tant que genre ; histoire littéraire ; théorie et histoire de la traduction

Lumières en Russie: Histoire de la pensée éclairée au XVIIIe siècle

Le projet est un livre qui défend l’idée de l’existence des Lumières Russes en tant que mouvement national. Au cours du XVIIIe siècle, la Russie devient une grande puissance européenne, se modernise, passe d’une domination ecclésiastique à un discours laïc, adopte les règles esthétiques du néoclassicisme et s’intéresse pour la première fois à l’Antiquité classique, et s’approprie les styles de peinture modernes. Aux XVIe et XVIIe siècles, les Européens considéraient encore la Russie comme une région hyperboréenne nébuleuse, impossible à cartographier ou à imaginer. Cette perception change au XVIIIe siècle, où, comme l’a démontré Larry Wolff, le fait de pouvoir situer la Russie et l’Europe de l’Est sur une carte a joué un rôle prépondérant dans le processus d’autodéfinition européen. Pourtant, un nombre considérable de Russes cultivés se considéraient fermement comme des Occidentaux vivant dans un pays faisant partie de l’espace européen. Revendiquaient-ils l’héritage des Lumières ? Cet essai proposera une nouvelle approche de l’adoption d’idées généralement associées aux Lumières dans la Russie du XVIIIe siècle.
J’adopterai une perspective de type « scènes des Lumières russes » se rapprochant de la méthode utilisée par T. J. Reed dans Light in Germany (université de Chicago, 2015). Cet essai montrera en quoi le mouvement d’occidentalisation de la Russie tout au long du XVIIIe siècle présente une dimension intellectuelle, sociale et littéraire spécifique des Lumières, d’une profondeur et d’une importance considérables et sous-tendu par un projet et un discours propre depuis les années 1730 et jusqu’à 1810 environ. Il s’agira d’un ouvrage interdisciplinaire (il concernera la littérature, l’histoire, les sciences de la culture, l’histoire des idées et les arts visuels) organisé par thèmes.

Colloque organisé par I. Podoroga (Eur’ORBEM / CERCEC / IEA de Paris 2016-2017) et L. Jurgenson (Sorbonne Université / Eur’ORBEM), avec le soutien de l'IEA de Paris
15 Nov 2018 09:15 -
15 Nov 2018 18:00,
Paris :
Les concepts en déplacement : la littérature russe face à la philosophie et aux sciences sociales

Projet de recherche : "Les Lumières russes. Un essai"
18031
2018-2019
Époque moderne (1492-1789)
Russie