Accueil / Résidents / Sheldon Garon

Sheldon Garon

Professeur
Université de Princeton
Quand les fronts intérieurs deviennent des champs de bataille : Une histoire transnationale de la violence contre les civils au Japon, en Allemagne et en Grande-Bretagne pendant les deux guerres mondiales
01 septembre 2021 -
30 juin 2022
Histoire
FacebookTwitter

Sheldon Garon est professeur d'histoire et d'études est-asiatiques à l'université de Princeton. Spécialiste de l'histoire du Japon moderne, il écrit également des ouvrages d'histoire transnationale/globale qui mettent en lumière la circulation des idées et des institutions entre l'Asie, l'Europe et les États-Unis. Son livre, Beyond Our Means : Why America Spends While the World Saves, a attiré l'attention dans le monde entier car il suggère ce que les Américains pourraient apprendre des politiques, passées et présentes, mises en place pour encourager l'épargne des ménages en Europe et en Asie de l'Est.

Il écrit actuellement une histoire transnationale des « fronts intérieurs » au Japon, en Allemagne et en Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, se concentrant sur les bombardements aériens, l'insécurité alimentaire et le « moral » des civils. Ses travaux sur l'histoire du Japon portent également sur les relations entre l'État et la société dans les domaines du travail, des mouvements en faveur des femmes, de la prostitution, des politiques sociales, de la religion et des campagnes de « persuasion morale ».

Il a reçu le Humboldt Research Award et a été boursier de la Harry Frank Guggenheim Foundation, du Leverhulme Trust, du Woodrow Wilson International Center et du National Endowment for the Humanities.

Sujets de recherche

Histoire transnationale et globale, Guerre et société, Histoire des relations entre l’Etat et la société, Economie et consommation, Genres et politique, Politiques sociales et travail

Quand les fronts intérieurs deviennent des champs de bataille : Une histoire transnationale de la violence contre les civils au Japon, en Allemagne et en Grande-Bretagne pendant les deux guerres mondiales.

Des millions de civils sont morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Nombre d'entre eux ont été délibérément pris pour cible par les ennemis qui ont eu recours aux bombardements aériens et aux blocus alimentaires pour tuer, affamer et terroriser. « Quand les fronts intérieurs deviennent des champs de bataille » raconte l'histoire des civils en temps de guerre au Japon, en Allemagne et en Grande-Bretagne, de 1914 à 1945. Il a pour ambition d'appliquer les méthodes de l'histoire transnationale ou globale à l'étude de la guerre. Plutôt que d'examiner chaque front intérieur de manière isolée, cette étude montre comment les Etats ont systématiquement étudié et imité les politiques de front intérieur de leurs alliés et ennemis, ayant conclu que la victoire dépendait de la capacité d'une nation à mobiliser les civils pour soutenir l'effort de guerre tout en protégeant la population des raids aériens, de la faim et de la « démoralisation ». 

Ce projet de recherche retrace également le développement transnational des stratégies visant à détruire le front intérieur de l'ennemi par des bombardements et des blocus. Il met en relation et réinterprète des événements tels que le blocus britannique et la campagne des U-boote allemands pendant la Première Guerre mondiale, le « contrôle aérien » des colonies, les efforts du droit international pour interdire le bombardement des villes, les bombardements japonais et germano-italiens des villes chinoises et espagnoles (dans les années 1930) et les programmes de défense civile en Allemagne, au Japon et en Grande-Bretagne. Les derniers chapitres confrontent l'Allemagne nazie et le Japon. Le régime d'Hitler s'est battu jusqu'au bout, malgré des raids aériens dévastateurs, tandis que le front intérieur japonais s'est effondré lorsque les civils terrorisés et affamés ont fui les villes face aux bombardements et au blocus américains.

Publications clé

Garon Sheldon, Molding Japanese Minds: The State in Everyday Life, Princeton University Press, 1998, 336 p.

Garon Sheldon, Beyond Our Means: Why America Spends While the World Saves, Princeton University Press, 2011, 488 p.

Publication récente

Garon Sheldon, “On the Transnational Destruction of Cities: What Japan and the United States Learned from the Bombing of Britain and Germany in the Second World War.”, in Past & Present, vol 247, n°1, 2020, p. 235-271. https://doi.org/10.1093/pastj/gtz054

Séminaire de Sheldon Garon, résident 2021-2022 de l'IEA de Paris, Université de Princeton, dans le cadre du cycle "Histoire de l’Asie orientale contemporaine : sources, méthodes, objets" organisé par SIRICE, CRCAO et avec le soutien de l'IEA de Paris
04 Oct 2021 14:00 -
04 Oct 2021 16:30,
Paris :
Transnational Sources for Measuring 'Civilian Morale' in Wartime Japan

26353
2021-2022
Époque contemporaine (1789-...)
Asie de l’Est