Home / Fellows / Julie Pollard

Fellows

Fa-Ti Fan

Professeur associé
State University of New York, Binghamton, NY, Etats-Unis.
Programme "Cultures épistémologiques" : Nature and nationalism in 20th century China. Earthquakes, everyday epistemology, and mass politics in Communist China.
15 May 2008 -
15 July 2008
FacebookTwitter

Projet de recherche mené dans le cadre du programme collectif "cultures épistémologiques", coordonné par Karine Chemla, directrice du laboratoire recherches epistémologiques et historiques sur les sciences exactes et les Institutions scientifiques (REHSEIS – Université Paris-Diderot)

L’équipe REHSEIS développe depuis plus de vingt ans des recherches sur l’épistémologie et l’histoire des sciences exactes mathématiques, physique, sciences de la vie et de la terre, ainsi que sur l’histoire des institutions scientifiques. Dans les dernières années, l'équipe a développé de nouveaux programmes, en particulier dans le domaine des sciences de la vie et de la terre ainsi que sur des axes transversaux aux études "disciplinaires". King’s College London a cependant conservé sa particularité de regrouper des scientifiques ayant le plus souvent une double formation (science, histoire des sciences, histoire, philosophie, sinologie….).

L’objectif général de ce programme est d’amorcer une discussion théorique sur des concepts à caractère historiographique ou anthropologique susceptibles d’être utiles à toux ceux qui travaillent sur les savoirs. Il s’agit, en plaçant l’analyse à ce niveau de généralité, d’ouvrir un espace où les spécialistes d’études sur les sciences travaillant avec des approches différentes, sur des époques et des disciplines diverses, sur des traditions qui se sont déployées en des lieux différents de la planète, puissent retrouver un terrain théorique commun de discussion et d’analyse. Etudier ces concepts, leur puissance descriptive, travailler de façon théorique à comprendre comment les caractéristiques de pratiques données des savoirs peuvent se laisser corréler aux spécificités des connaissances produites, c’est œuvrer à l’encontre des tendances récentes qui ont produit un émiettement de la communauté des études sur les sciences. C’est permettre à des disciplines menacées par l’éclatement de retrouver un objet de travail commun, dont l’étude ne peut que bénéficier de la diversité des expériences de chacun.

Fa-Ti FAN a publié un ouvrage sur les savants naturalistes britanniques en Chine au XIXe siècle. Il a depuis développé une réflexion théorique sur l’historiographie et sur l’impact du cadre national sur les sciences et leur historiographie. Ses recherches portent aujourd’hui sur l’histoire des sciences dans la Chine du XXe siècle et les problèmes de son écriture. Il s’agit là de questions clefs pour une analyse critique des utilisations du concept de culture.

303
2007-2008
Contemporary period (1789-…)