Home / The Institute / Paris IAS in the media / Les humains derrière l'IA : l'ethnographe et l'algorithme

Paris IAS in the media

Débat : la gauche s’occupe-t-elle trop des minorités ?

FacebookTwitter
Le Monde, 1er octobre 2018

Marc-Olivier Bherer, entretien avec Mark Lilla (résident 2014-2015) et Eric Fassin, à l'occasion de la sortie du dernier ouvrage de Mark Lilla, La gauche identitaire, l'Amérique en miettes (Stock, 2018)

Extrait

L’essayiste américain Mark Lilla estime que l’obsession des identités occulte la notion de bien commun. Le sociologue français Eric Fassin conteste cette thèse.

Si Mark Lilla et Eric Fassin se connaissent depuis les années 1990, alors qu’ils enseignaient à la New York University, et se revendiquent tous deux de la gauche, ils entretiennent pourtant des points de vue farouchement opposés.

Mark Lilla, essayiste et professeur de sciences humaines à l’université de Columbia (New York), publie début octobre La Gauche identitaire (Stock, 160 pages, 16 euros) une dure critique du progressisme américain, selon lui englué aujourd’hui dans des luttes culturelles en faveur des minorités.

Eric Fassin est quant à lui sociologue et codirige le département d’études de genre à l’université Paris-VIII-Vincennes-Saint-Denis. Il a notamment publié Populisme : le grand ressentiment (Textuel, 2017) et Gauche : l’avenir d’une désillusion (Textuel, 2014).

Lire la suite (LeMonde.fr)

-1
19102