Home / Publications / Le apparenze sociali : per una filosofia del prestigio

Publications

Pour et contre le scepticisme

FacebookTwitter

Gianni Paganini, Élodie Argaud, Nawalle El Yadari, Sébastien Charles (éd.), Pour et contre le scepticisme, Paris, Honoré Champion, 2015, 312 p.

Avec deux contributions de Gianni Paganini :
Introduction (avec Sébastien Charles)
Entre l’épochè et le doute. Petite histoire de l’impossibilité de vivre le scepticisme

Présentation de l'ouvrage

Cet ouvrage se propose de mener l’enquête tant sur les accusations de scepticisme et sur les modes de défenses spécifiques que ces dernières imposent de mettre en place, que sur la façon dont les mêmes arguments circulent et peuvent servir à des projets contraires. Cette perspective polémique permet ainsi de s’interroger sur les étiquettes philosophiques, sur la circulation des arguments, et sur leur force et leur portée, non seulement au sein du corpus sceptique, mais aussi à l’intérieur des systèmes sommés de répondre aux questions qu’ils posent.

Les auteurs

Gianni Paganini, résident à l'IEA de Paris en 2014-2015, est à présent détaché à l’Académie des Lincei (Rome). Il a publié de nombreux volumes, parmi lesquels : Les Philosophies clandestines à l’âge classique (Paris, PUF, 2005) ; Skepsis. Le débat des modernes sur le scepticisme (Paris, Vrin, 2008) ; Th. Hobbes, Moto, luogo e tempo, Turin, UTET, 2010, et plusieurs volumes collectifs. Il a reçu le prix La Bruyère de l’Académie Française (2010) et celui pour la philosophie de l’Accademia dei Lincei (2011).

Nawalle El Yadari, ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégée de philosophie, poursuit une thèse sous la direction de Pierre-François Moreau portant sur les réactions au scepticisme à l’âge classique, intitulée « Traitement du doute et émergence du sujet ».

Élodie Argaud, agrégée de Lettres modernes, achève une thèse sous la direction d’Antony McKenna, sur la pensée de Pierre Bayle, intitulée « Une affinité paradoxale. Épicurisme et augustinisme dans la pensée de Pierre Bayle ».

Sébastien Charles est professeur de philosophie à l’Université de Sherbrooke (Canada), où il dirige le Laboratoire de recherche sur la pensée moderne. Ses recherches portent sur l’idéalisme et le scepticisme à l’âge classique. Sur ce sujet, il a fait paraître dernièrement Berkeley au siècle des Lumières (Paris, Vrin, 2003), Bonheur et volonté dans le cartésianisme : L’Art de vivre heureux du Pseudo-Ameline et le Traité de la volonté de Ameline (Paris, Vrin, 2008) et plusieurs volumes collectifs.

Lire la présentation (site de l'éditeur)

Histoire de la pensée clandestine (de Jean Bodin à Jean Meslier). Judaïsme et Islam dans les réseaux manuscrits philosophiques
01 April 2015 - 31 July 2015
31 July 2015
474
Gianni Paganini
2130
2015
Philosophy
Other or several periods
Western Europe
Gianni Paganini et al.