Home / Videos / Contraindre ou inciter ? Le politique et le changement des comportements individuels

Videos

Contraindre ou inciter ? Le politique et le changement des comportements individuels

07/12/2018
Institut d'études avancées de Paris
FacebookTwitter
Table ronde organisée par l'IEA de Paris dans le cadre de la Nuit des Débats


Présentation

Pour répondre aux enjeux sociétaux (changement climatique, chômage, incivilités, pollution, gaspillage, obésité, addictions, etc.) et obtenir des résultats significatifs à brève échéance, il est nécessaire de faire changer les comportements individuels rapidement et à grande échelle.

Une « ingénierie comportementale » est déjà déployée dans notre vie quotidienne par les entreprises commerciales et les géants de l’internet (GAFA...) pour modifier nos comportements d’achat.

Divers gouvernements et collectivités territoriales ont également commencé à déployer des techniques d’« ingénierie comportementale ». En GB, par exemple, un dispositif de ce type a été testé dans les déclarations d’impôts afin de réduire la fraude fiscale.

Comme toute nouvelle technologie, les dispositifs d’influence des comportements ne vont pas sans soulever d’importantes questions : Quelle est l’efficacité de ces techniques ? Comment opérer en cohérence avec les principes de démocratie et de transparence ? Comment protéger les citoyens contre les utilisations abusives de ces méthodes ?

Des chercheurs et praticiens de ces techniques sont invités pour discuter de ces questions à l'occasion de la Nuit des Débats.

Intervenant.e.s

  • Yves Bozelec, architecte voyer à la Direction de l’Urbanisme de la Ville de Paris
  • Mariam Chammat, chef de projet au Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique
  • Coralie Chevallier, directrice du Département d’études cognitives de l’ENS
  • Jacques Dubucs, directeur du secteur « Sciences de l’homme et de la société » à la Direction générale de la Recherche et de l’Innovation du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
  • Saadi Lahlou, professeur de Psychologie sociale à la London School of Economics and Political Science, directeur de l’IEA de Paris
  • Mathieu Perona, directeur exécutif de l’Observatoire du Bien-être du CEPREMAP
-1
-1
-1
-1
19668