Accueil / Evénements / L’eau et le feu dans les représentations du pouvoir politique dans l’Europe moderne

L’eau et le feu dans les représentations du pouvoir politique dans l’Europe moderne

24 mar 2017 09:45 - 17:30
23/03 :
ENS
Salle des Actes
45 rue d'Ulm
75005 Paris

24/03 :
Institut d'études avancées de Paris
Hôtel de Lauzun
17 quai d'Anjou
75004 Paris

Colloque international organisé par Dénes HARAI (IHMC, docteur en histoire de l'Université Panthéon-Sorbonne) et Gaëlle LAFAGE (Docteur en histoire de l'art de l'Université Paris-Sorbonne), avec le soutien de l'IEA de Paris, de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de l'Institut d'Histoire Moderne et Contemporaine, de l'École Normale Supérieure, du CNRS, de PSL, et HeSam Université.

Présentation

À l’occasion du tricentenaire de la mort de Louis XIV, le Roi-Soleil a été évoqué en tant que « roi de feu ». Grandes et musicales, les « eaux » du château de Versailles constituaient et continuent à constituer le cadre des festivités et des spectacles, conformément à l’intention originale des concepteurs des lieux et aux pratiques d’exploitation du domaine. Les recherches de ces dernières années ont montré que l’eau et le feu – éléments étudiés le plus souvent séparément dans le domaine des représentations – ont été souvent associés pour manifester l’ambition d’omnipotence du pouvoir politique.
L’originalité de ce colloque est d’explorer les modalités de cette association dans les représentations (écriture, peinture, sculpture, architecture, médailles, etc.) générées par le pouvoir politique (papal, épiscopal, royal, princier, nobiliaire, urbain) dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècles). L’articulation de l’eau et du feu sera abordée par chaque intervenant soit dans une œuvre, soit dans un ensemble d’œuvres, de nature différente le cas échéant.
L’objectif du colloque étant d’introduire de l’interdisciplinarité dans l’analyse des représentations politiques, historiens, historiens de l’art et des spectacles ainsi que spécialistes de la littérature seront réunis autour de trois axes pour réfléchir ensemble sur les questions suivantes :

  1. Contextes et environnements : Dans quels contextes ces représentations associant l’eau et le feu furent-elles commandées et élaborées ? Peut-on les lier à des événements particuliers : guerres, construction d’un pouvoir étatique fort, catastrophes (inondations ou incendies) ? L’articulation des deux éléments était-elle plus fréquente dans les monarchies que dans les républiques ? Était-elle le propre d’un mode de pensée héroïque de l’ère baroque ou était-elle aussi un phénomène de la Renaissance et des Lumières ? Dans quels types de lieux associait-on ces deux éléments (fermés et/ou ouverts, fixes et durables ou mobiles et éphémères) ?
  2. Oppositions et complémentarités : Dans quelle mesure l’eau était-elle le faire-valoir du feu, et vice versa, dans les représentations du pouvoir ? Peut-on discerner un quelconque triomphe systématique de l’un de ces deux éléments sur l’autre ? Est-ce qu’il y avait des contextes, des environnements et des procédés particulièrement favorables à la mise en scène des oppositions et des complémentarités ? La place des fontaines de feu et des feux d’eau est, de ce point vue, emblématique et constitue une piste de recherche importante qui ne doit pas en exclure d’autres.
  3. Perceptions et réceptions : Comment l’articulation de l’eau et du feu était-elle perçue par les contemporains (à travers les livres, les journaux, les mémoires et les correspondances) ? Comment le pouvoir jugeait-il ces représentations dont il était le commanditaire ou le simple bénéficiaire ? Quels regards la postérité a-t-elle portés sur ces représentations du pouvoir politique utilisant l’eau et le feu ?

Au terme du colloque, il sera possible d’avoir une idée englobante des sources et références utilisées à l’époque moderne afin de représenter le pouvoir politique à travers l’association de l’eau et du feu. Cette vue globale sera à l’échelle européenne grâce à l’analyse comparée des études de cas présentées par les intervenants. Le colloque permettra de passer en revue et de mettre en valeur les méthodologies utilisés par des universitaires de disciplines variées (histoire, histoire de l’art, littérature) dans l’étude d’un sujet interdisciplinaire qui n’a pas encore été exploré en tant que tel justement à cause de la complexité de sa nature interdisciplinaire.


Programme


23 mars 2017
École Normale Supérieure

9h30 - 9h45  Accueil

9h45 - 10h30  Introduction
Dénes HARAI - Gaëlle LAFAGE

Session 1 - Contextes et environnements
Margaret SHEWRING (University of Warwick)

10h30 - 11h00  Principes contraires, dons du Ciel et puissants éléments : l'eau et le feu dans les devises princières de l'Europe des XVe et XVIe sièclesLaurent HABLOT (École Pratique des Hautes Études)

11h30 - 11h45  Discussion

11h45 - 13h30  Pause déjeuner

13h30 - 14h00  Water, Fire, and the Mutability of Nature to the Power of the Ruler in late-sixteenth and early-seventeenth century German Court Festivals
Richard MORRIS (University of Cambridge)

14h00 - 14h30  The Destructive Power of Fire and Water in the Representation of Naval Battles in 16th Century Art and Festivals
Felicia M. ELSE (Gettysburg College)

14h30 - 14h45  Discussion

14h45 - 15h00  Pause

15h00 - 15h30  Le dauphin et la fée. Conjurer le feu par l’eau dans Le Ballet Comique de la Reine de Beaujoyeulx (1581)
Adeline LIONETTO (Université Paris-Sorbonne)

15h30 - 16h00  Beneath the ‘Grande Mer du Louvre’, or the mixing of metaphors in politico-allegorical space
Maria NEKLYUDOVA (Russian Presidential Academy of National Economy and Public Administration)

16h00 - 16h30  L'eau et le feu dans Phèdre de Jean Racine au miroir de la société louis-quatorzienne
Marine DEREGNONCOURT (Université Catholique de Louvain)

16h30 - 17h00  Discussion

 

24 mars 2017
Institut d'études avancées de Paris

9h45 - 10h00  Accueil

Session 2 - Oppositions et complémentarités
Hendrik ZIEGLER (Université de Reims Champagne-Ardenne)

10h00 - 10h30  La pensée binaire et la représentation du pouvoir : l’eau et le feu dans le portrait de Gabriel Bethlen, prince de Transylvanie (1613-1629)
Dénes HARAI (IHMC, UMR8066 ENS-CNRS-Paris 1)

10h30 - 11h00  De soleil, d’eau et de feu : Le duc Charles IV de Lorraine et le Combat à la Barrière
Vincent DOROTHÉE (Université Panthéon-Sorbonne)

11h00 - 11h30  L’eau et le feu. L’union des contraires dans les entrées du jeune Louis XIV (1653-1660)
Gérard SABATIER (Université Grenoble II)

11h30 - 11h45  Discussion

11h45 - 13h30  Pause déjeuner

Session 3 - Perceptions et réceptions
Gabriel GUARINO (Ulster University)

13h30 - 14h00  Fire and water on the Seine : the Venetian ambassador’s fireworks party
Philippa WOODCOCK (Oxford Brookes University / University of Warwick)

14h00 - 14h30  A Stage is on Fire : Isabel of Borbón’s Likes and Dislikes of the Spanish Court
Carmela MATTZA (Louisiana State University)

14h30 - 14h45  Discussion

14h45 - 15h00  Pause

15h00 - 15h30  D’eau et de feu : l’imaginaire du pouvoir monarchique dans les représentations des feux d’artifice tirés sur la Seine au XVIIIe siècle
Pauline VALADE (Université Bordeaux Montaigne)

15h30 - 16h00  Le « beau » et le « sublime » dans les Salons de Diderot à travers l’image de l’eau et du feu : analyse des peintures de Vernet
Enikő SZABOLCS (Université de Szeged)

16h00 - 16h30  Discussion

16h30 - 17h00  Conclusions
Dénes HARAI - Gaëlle LAFAGE

Plus d'informations (site du colloque)

Inscription obligatoire auprès de eauetfeu2017@gmail.com

24 Mar 2017 17:30
Non
8362
Colloques et journées d’étude
Paris
Époque moderne (1492-1789)
Europe occidentale
Histoire