Accueil / Evénements / Lusophonie et Francophonie : deux puissances mondiales

Lusophonie et Francophonie : deux puissances mondiales

08 déc 2017 09:00 - 18:30
Institut d'études avancées de Paris
Hôtel de Lauzun
17 quai d'Anjou
75004 Paris
FacebookTwitter

Assises de la francophonie et de la lusophonie organisées par Isabelle de Oliveira (Université Sorbonne Nouvelle), sous le haut patronage de la Présidence de la République française, de la Présidence de la République portugaise, de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), sous le Haut patronage et la présence effective du GAFF (Groupe des ambassadeurs francophones en France) avec le soutien de la Région Île-de-France, de l'Institut d'études avancées de Paris et avec divers organismes de la société civile.

Présentation

Comme d’autres langues de grande diffusion qui ont essaimé à travers le monde, la langue française et portugaise occupent une place de choix : la maîtrise de multiples formes de communication orale et écrite est exigée sur le marché du travail et conditionne l’accès à l’information, à la culture, à la vie sociale et à la citoyenneté ; le développement du secteur des services fait de cette langue un véritable acteur de l’économie. Dans l’avenir, il faut pour que la Francophonie et la Lusophonie, jouent pleinement leur rôle à la fois linguistique, culturel, politique et économique, respecter ces trois cercles.

Or pour la Francophonie et la Lusophonie, comme pour toutes les autres aires linguistiques culturelles, leur légitimité résulte de la capacité à ne pas perdre le contact avec la société civile. La société civile c’est d’abord l’économie. Le français ainsi que le portugais doivent reprendre l’initiative dans l’économie, imposer un autre style de management, de relations sociales et humaines. Mais cela concerne aussi les médias, les industries culturelles, la manière d’aborder la santé, l’éducation, l’environnement, le patrimoine, la recherche…

Impliquant les décideurs et acteurs de la Francophonie et de la Lusophonie, ces Assises de l’édition francophone et lusophone se proposent de susciter des débats entre les différents acteurs de la coopération linguistique, culturelle, politique, économique, de promouvoir la mutualisation des ressources entre les réseaux francophones et lusophones. Par ailleurs, une journée sera entièrement consacrée au thème de la biodiversité qui est essentielle pour le développement naturel de tous les écosystèmes de notre planète. Pour le bien-être et la santé des hommes, la biodiversité est indispensable: toutes les sociétés et cultures de notre planète dépendent de l’utilisation d’une nature diversifiée. Elle a indubitablement une valeur économique, sociale, culturelle et esthétique.

L’ambition de ces Assises ? Mesurer la dimension des aires linguistiques culturelles et économiques de ces deux ensembles à l´échelle internationale. Il s´agit aussi pour les participants d´analyser l´importance de l’enseignement de ces deux langues et de leur culture notamment dans son volet de spécialité et de voir comment celui-ci peut renforcer le dialogue, les échanges économiques et culturels. Comment ce Congrès peut contribuer à l’émergence d’une identité méditerranéenne sans oublier cette nécessité de replacer la langue française et portugaise dans sa dimension de langue internationale et globale à portée universelle et porteuse de réussite.

C’est également l’occasion idéale pour débattre des perspectives d’avenir, parler des projets en cours et penser ceux qui sont à mettre en œuvre pour l’émergence d’une nouvelle Francophonie et d’une nouvelle Lusophonie, confrontée toutes les deux à un nouveau défi, celui de la mondialisation .

Nous espérons ainsi au terme de ces trois journées de travaux dont l’une culturelle pouvoir tirer des conclusions pertinentes sur le présent et le devenir de ces deux ensembles, et ainsi présenter les grandes lignes de ce qui sera le début d´une réflexion concernant la place et le rôle de la Francophonie et de la Lusophonie dans le monde.



Programme

9h00-10h30 - Séance 1 :
QUELLE STRATÉGIE POLITIQUE ENTRE LES ESPACES LINGUISTIQUES DANS LES ORGANISMES INTERNATIONAUX : POUR UNE DÉMOCRATIE LINGUISTIQUE

Président de séance : Ronaldo Vieira, Diplomate, Brésil

Intervenant(e)s:
- Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO (à confirmer)
- Imma Tor, Conseillère Langue française et diversité linguistique, OIF
- Jean-Marie Klinkerberg, Académie Royale de Belgique, Président du Conseil de la langue française et de la politique linguistique (Fédération Wallonie Bruxelles)
- Louis-Jean Calvet, Professeur de sociolinguistique, Expert de l’Agence Intergouvernementale de la francophonie
- Gilvan Müller, Secretário Executivo Adjunto da MAAYA - Rede Mundial de Multilinguismo
- Valter Mavric, Directeur général de la traduction du Parlement européen (à confirmer)
- Elias Torres Feijó, Association Internationale des Lusitaniens, Université Santiago de Compostela, Galice

10h30-11h00   Pause café

11h00-12h30 - Séance 2 :
COMMENT L’ENTRECROISEMENT DES LANGUES NOURRIT-IL LA CRÉATION LITTÉRAIRE ?

Présidente de séance : Sílvia Sacadura, Université Sorbonne Nouvelle

Intervenant(e)s:
- Richard Zimler, Romancier, journaliste et professeur, États-Unis
- Paulo Coelho, Écrivain et journaliste, Brésil
- Manuel Alegre, Poète et politicien, Portugal
- Manuel Rui, Écrivain, Angola
- Mario Máximo, Écrivain, Portugal

12h30 - 14h00   Pause déjeuner

14h00-15h30 - Séance 3 :
LES DIASPORAS COMME ACTEUR : RÉFLEXIONS SUR UNE « GÉOGRAPHIE LIQUIDE »

Président de séance : David Leite, Ambassade du Cap Vert

Intervenant(e)s:
- Cécile Kyenge, Député européenne
- Domingos Custódio Vieira Lopes, Secrétaire d’Etat aux Affaires Étrangères, Angola
- Feliciano Barreiras Duartes, Professeur universitaire, Député à l’Assemblée Nationale portugaise, ancien Secrétaire d’Etat
- Vera Duarte, Présidente de l’Académie Cap-verdienne des lettres
- Carlos Luiz, ancien député, Portugal
- Michel Cahen, Directeur, de recherche CNRS

15h30-17h00 - Séance 4 :
L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VIE POLITIQUE ET SOCIALE

Présidente de séance : Maria de Belém Roseira, ancienne Ministre en charge des Droits des Femmes, Portugal

Intervenant(e)s:
- Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’égalité femme-homme (à confirmer)
- Chantal Jouanno, Présidente de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes (à confirmer)
- Rui Nunes, Médecin, Président de l’Association portugaise de Bioéthique
- Jean-Luc Bories, Secrétaire du Conseil d'administration d’ONU Femmes
- Maria Elena Velásquez, Délégation Permanente de l’Equateur auprès de l’UNESCO
- Fátima da Silva Gracias, Historienne, Goa
- Maria Ângela Bragança, Secrétaire d’Etat de la Coopération, Angola

17h00-18h30 - Séance 5 :
L’ÉDITION ET LES DÉFIS DU NUMÉRIQUE : OPPORTUNITÉS, OBSTACLES ET PERSPECTIVES D’AVENIR

Présidente de séance : Christine Jacquet-Pfau, Collège de France

Intervenant(e)s:
- M. Kako Nubukpo, Directeur de la Francophonie économique et numérique, Organisation internationale de la Francophonie
- Graciete Teixeira, Président du Conseil d'administration du Groupe Porto Editora, Portugal
- Jean Pruvost, Directeur éditorial des Éditions Honoré Champion
- José Carvalho da Rocha, Ministres des Télécommunications et Technologies de l’Information, Angola
- João Soares, ancien maire de Lisbonne et ancien Ministre de la Culture, Portugal

Plus d'informations et inscription (site de l'institut du Monde Lusophone)

08 Déc 2017 18:30
Non
12537
Colloques et journées d’étude
Paris
Époque contemporaine (1789-...)
Monde ou sans région
Littératures