Accueil / Résidents / Daniela Piana

Daniela Piana

Professeur
Université de Bologna
Au-delà de l’État de droit. Les dimensions sociales de la légalité dans une perspective européenne et comparative
01 octobre 2017 -
30 juin 2018
Sociologie

Daniela Piana est professeure de sciences politiques à l'Université de Bologne, Italie, depuis 2014. Elle a été Jean Monnet Fellow (Institut universitaire européen) et Fulbright Fellow (UC Berkeley), et est chercheuse associée à l'Institut des hautes études sur la justice, Paris, ainsi qu'à l'Institut de sciences sociales et politiques de l'ENS Paris Saclay. Elle coordonne le programme "Just Europe" de l'ICEDD Luiss et collabore avec l'école de la magistrature italienne, l'association italienne des avocats et le réseau européen de formation judiciaire. Daniela Piana est coprésidente du groupe de recherche Sociology of the State and of the Society for Comparative Legislation de l'EGPA, membre de l'Observatoire de l'impact des réformes sur la croissance économique (Cabinet du ministère italien de la Justice) et déléguée à la table ronde permanente de l'OCDE sur l'accès à la justice et Agenda 2030. En 2016, elle a été nommée par la CRUI membre du groupe permanent "IT and justice" et coordinatrice de la table ronde bilatérale "Court Organisation".

Au-delà de l’État de droit. Les dimensions sociales de la légalité dans une perspective européenne et comparative

Ce projet vise à définir un nouveau cadre permettant d'analyser, de contrôler et d'évaluer le principe de la légalité et de la qualité de la justice dans des démocraties développées et stables. Il porte sur la qualité de la justice en tant que concept qui englobe la notion d'État de droit, ainsi que d'autres dimensions importantes d'une société juste et d'une démocratie saine. 

Plutôt que de se concentrer exclusivement et principalement sur le cadre formel des institutions juridiques et judiciaires, ce projet adopte une approche novatrice consistant à éclairer le "phénomène de droit et de justice" par une perspective multidimensionnelle qui couvre à la fois la demande et l'offre en matière de "droit" et de "justice". Les fondements épistémologiques de cette nouvelle approche, ainsi que ses conséquences méthodologiques, constituent l'un des objets d’étude et son premier résultat. Dans le cadre de l'analyse quantitative, je prendrai les membres de l'Union européenne comme premier échantillon. Je me concentrerai ensuite sur deux cas nationaux, sélectionnés sur la base des similitudes de leur système judiciaire en matière de procédure et de constitution, à savoir l'Italie et la France. Pour ce qui est de la troisième étape, que j'estime primordiale, j'examinerai le niveau des groupes sociaux et des communautés dans quatre contextes urbains différents (Paris, Milan, Marseille et Catane) à travers une étude approfondie des attentes et des notions relatives au droit et à la justice.

7305
2017-2018
Époque contemporaine (1789-...)
Europe occidentale
d.piana@unibo.it