Accueil / Résidents / John Kulvicki

John Kulvicki

Maître de conférences
Dartmouth College
Lier la philosophie de l’art à la philosophie de la perception
15 janvier 2018 -
15 juin 2018
Philosophie
FacebookTwitter

John Kulvicki est professeur associé de philosophie au Dartmouth College de Hanover, New Hampshire, États-Unis. Il a enseigné à la Washington University de Saint-Louis et à la Carleton University d'Ottawa avant de s’installer à Dartmouth en 2004. En 2011, il a été Directeur d'études invité à l'EHESS de Paris. Il a publié deux livres consacrés aux images et de nombreux articles sur la philosophie de la perception. Il travaille actuellement sur deux projets. Le premier fait le lien entre des sujets de la philosophie du langage et les images, le second examine l’apport que peuvent constituer les problématiques de la philosophie de l’art pour la philosophie de la perception.

Sujets de recherche

Philosophie de l'art, philosophie de la perception et la relation entre les deux. Plus précisément, la nature et la portée des images, le rôle des représentations imagistes dans la perception, la nature des sons et des couleurs, l’utilité de la théorie de l'information en tant qu'outil d'analyse des systèmes perceptifs.

Lier la philosophie de l’art à la philosophie de la perception

Mon projet de recherche, une monographie, démontre comment les problèmes inhérents à la philosophie de l'art sont susceptibles d'enrichir la philosophie de la perception. Une tendance nouvelle, illustrée par le récent ouvrage de Bence Nanay, Aesthetics as Philosophy of Perception (Oxford UP, 2016), suggère que les problèmes de l'esthétique sont mieux compris s'ils sont uniquement considérés comme des problèmes relevant de la philosophie de la perception. Ma façon d'aborder les problèmes de perception est différente. L'ouvrage commence par le développement d’un modèle des états perceptifs sous l'angle de la théorie de l'information, afin de créer une méthode nouvelle permettant de traiter les problèmes de perception du point de vue de la philosophie de l'art. Tout d'abord, je démontre que les techniques de représentation et d'enregistrement audio témoignent de l'importance de la qualité de la perspective pour la compréhension de la perception spatiale, chromatique et auditive. Ensuite, il est possible de traiter le problème de l'identification des objets de perception en étudiant comment les photographies et les enregistrements audio sont utilisés comme prothèses visuelles et auditives. Enfin, l'intentionnalité perceptive peut être expliquée au travers d'exemples tirés du domaine artistique. Ce projet ouvre également de nouvelles possibilités d'études interdisciplinaires. Ma recherche s'appuie à la fois sur l'histoire de la peinture européenne du XVIIe au XIXe siècle, ainsi que sur l'histoire des technologies d'enregistrement audio.

7298
2017-2018
Époque contemporaine (1789-...)
Monde ou sans région
kulvicki@dartmouth.edu