Accueil / Résidents / Ruth Pliego

Ruth Pliego

Chargée de recherche
University of Seville
"Argent de Poche". La circulation des Minimi dans l'aire méditerranéenne au cours du haut Moyen Âge
01 octobre 2017 -
30 juin 2018
Histoire

Ruth Pliego est titulaire d'un doctorat de l'Université de Séville et membre du groupe de recherche du département de la préhistoire et de l'archéologie, où elle collabore au programme de master. Ses recherches sont principalement axées sur la numismatique dans son sens le plus large, à savoir ses aspects économiques, politiques et culturels. Elle a publié un corpus vaste et exhaustif, La moneda visigoda (2 volumes, Séville, 2009), ainsi que de nombreux articles, et a participé à des projets de recherche de l'École des Hautes Études Hispaniques et Ibériques ainsi que des universités de Séville et de Malaga. Elle collabore actuellement à un projet mené par l'Université de Princeton, où elle a été chercheuse invitée au département d'études classiques et s'est vu décerner un prix par la Firestone Library. Pendant plusieurs années, Ruth Pliego a également travaillé pour l'Andalusian Institute of Historical Heritage. Elle participe actuellement au « Tomares Hoard Project » du musée archéologique de Séville, projet de recherche de longue durée sur le trésor de Tomares.

Sujets de recherche

Économie monétaire domestique, en particulier pendant l'Antiquité tardive et le haut Moyen Âge dans le bassin méditerranéen ; monnaies de l'époque des invasions et des royaumes de l’Antiquité tardive ; monnaies anciennes découvertes dans la péninsule ibérique, en particulier, monnaies carthaginoises antérieures à l'ère barcide ; le numérique appliquée à l'objet numismatique ; gestion des collections numismatiques de musées et d’autres établissements.

"Argent de Poche". La circulation des Minimi dans l'aire méditerranéenne au cours du haut Moyen Âge

Le haut Moyen Âge est l'une des époques historiques les moins connues et les plus intéressantes : elle a joué un rôle primordial dans la formation de l'Europe. Outre les sources littéraires, limitées et fragmentaires, dont nous disposons, cette époque peut être étudiée à travers l'examen d'un type de source primordial : les pièces de monnaie. À côté de monnaies de grande qualité en métaux précieux, le répertoire numismatique comprend également des pièces plus petites et plus modestes, qui constituent une source d'information importante sur l'économie des classes moins aisées. C'est le cas des monnaies en bronze, l’étendue de leur circulation à travers la Méditerranée indique qu'elles jouaient un rôle essentiel dans la vie économique de l'époque.

Notre projet a pour but d'analyser les pièces de monnaie en bronze frappées dans la péninsule ibérique au cours du VIe et du VIIe siècle de notre ère afin de déterminer leur fonction, les groupes sociaux qui les utilisaient et l’étendue de leur circulation, ainsi que leur lien avec les nummi émis par d'autres peuples du pourtour méditerranéen, en particulier les Vandales, les Ostrogoths et les Byzantins. D'autre part, nous espérons que les sources utilisées apporteront des éclaircissements sur la question problématique de l'opposition entre société urbaine et rurale.

Le projet aboutira à la publication d'une monographie et d'un catalogue en ligne qui constituera la première réalisation d'un projet plus ambitieux, incluant tous les groupes qui formaient la mosaïque culturelle de l'époque dite des invasions.

 

7306
2017-2018
Moyen Âge (476-1492)
Europe occidentale
ruthpliego@gmail.com