Home / Fellows / Istvan Szijarto

Fellows

Istvan Szijarto

Professeur
Faculty of Arts, Institute of History, Department of Economic and Social History, Eötvös University, Budapest, Hongrie
The Social and Cultural History of the Political Elite of Hungary in the 18th Century
01 February 2011 -
30 June 2011
History
FacebookTwitter

István SZIJÁRTÓ, Associate Professor of History at Eötvös Loránd University (Budapest), fellow of IEA-Paris from February through June, 2011. His current research project is entitled “Social and cultural history of the political elite in 18th-century Hungary”.

He is Doctor in History of International Relations from the Budapest University of Economics (Dr. univ., 1990), as well as Doctor in History from the Hungarian Academy of Sciences (Cand. Sc., 1998) and from Eötvös Loránd University (Dr. habil., 2007). His main fields of interest are Hungary in the 18th century and microhistory.

He is founding member and coordinator of the Microhistory Network (www.microhistory.eu).

His books include A diéta. A magyar rendek és az országgyülés, 1708-1792 (The Diet. The Estates and the Parliament of Hungary, 1708–1792), Budapest, 2005; Nemesi társadalom és politika. Tanulmányok a 18. századi magyar rendiségröl (Gentry Society – Gentry Politics. Studies on the Estates of Hungary in the 18th Century), Budapest, 2006; and Mikrotörténelem másodfokon (Microhistory Raised to the Second Power), co-dited by Gábor Papp and István M. Szijártó, Budapest, 2010. He was a visiting fellow in Bergen, London, Eichstätt, Göttingen, Vienna, and Paris (Mellon East-Central European Fellow, 2002, 2005).

Afin de prolonger une recherche menée depuis 1990, j’entends consacrer un second livre à la Diète hongroise au 18ème siècle. Ce travail suppose d’écrire des chapitres pour lesquels les sources sont déjà rassemblées, et de transformer en chapitres des textes préalablement rédigés. Je souhaite m’appuyer sur les résultats de mon premier livre portant sur l’histoire institutionnelle de la Diète, ainsi que sur les travaux du Groupe Diaeta, accomplis depuis 2004.

Il faudra traiter les données rassemblées dans la base de données en ligne, et construire une argumentation générale à partir des résultats partiels auxquels ont abouti les membres du Groupe de travail. Des méthodes issues de l’histoire sociale devront d'abord être appliquées, en particulier celles de la prosopographie, avant de mettre en œuvre des approches propres à l’histoire culturelle. Ce travail permettra finalement d’esquisser les contours d’une analyse microhistorique, qui fera l’objet du troisième volume de cette série consacrée à la Diète.

Mes investigations mettent l’accent sur les étroites connections familiales de l’élite politique ; la persévérance de l’ancienne élite durant une grande partie du siècle ; la tendance à la professionnalisation dans les bureaux nationaux et ceux des comitats ; l’érosion graduelle des moyens par lesquels le roi et les états pouvaient atteindre un compromis ; elles observent à l’arrière-plan le passage du "confessionnalisme des états" au "constitutionnalisme des états", mutation décisive du 18ème siècle qui figure au centre du livre programmé.

 

Je souhaite confronter les résultats de mes recherches à l’historiographie actuelle en mettant à profit les rencontres et discussions avec des chercheurs que je pourrai initier à Paris.

Round-table organized by István Szijártó (Paris IAS fellow)
03 Jun 2011 09:00 -
03 Jun 2011 12:00,
Paris :
Quel enseignement universitaire pour la micro-histoire ?
315
2010-2011
Modern period (1492-1789)